Les sinistrés de l'assaut, toujours par relogés, évacués de la Basilique de Saint-Denis

Près de six mois après l'assaut de Saint-Denis, la majorité des personnes délogées de l'immeuble de la rue du Corbillon n'a toujours pas de solution de relogement. Avec le soutien d'associations, elles ont occupé mercredi quelques heures la Basilique de Saint-Denis, avant d'être évacuées sans ménagement par les forces de l'ordre."

Retour