18) CITATIONS HOMMES CELEBRES

Citation

19 Mars 2016

POUR LES AMOUREUX DU FRANÇAIS

  POUR PARFAIRE NOTRE CULTURE  

  Pour les férus de la langue française, un petit bijou que vous ne connaissiez peut-être pas.

  Le plus long mot palindrome de la langue française est « ressasser ».  C'est-à-dire qu’il se lit dans les deux sens.

 « Institutionnalisation » est le plus long lipogramme en « e ».  C'est-à-dire qu'il ne comporte aucun « e ».

 L'anagramme de « guérison » est « soigneur » : c'est-à-dire que le mot comprend les mêmes lettres.

 « Endolori » est l'anagramme de son antonyme« indolore », ce qui est paradoxal.

 « Squelette » est le seul mot masculin qui se finit en « ette ».

« Où » est le seul mot contenant un « u » avec un accent grave.   Il a aussi une touche de clavier à lui tout seul !

 Le mot « simple » ne rime avec avec aucun autre mot. 

Tout comme « triomphe », « quatorze », « quinze », « pauvre », « meurtre , « monstre », « belge », «goinfre » ou « larve »

 « Délice », « amour » et « orgue » ont la particularité d'être de genre masculin et deviennent féminin à la forme plurielle. 
> Toutefois, peu sont ceux qui acceptent l'amour au pluriel !

  « Oiseaux » est, avec 7 lettres, le plus long mot dont on ne prononce aucune des lettres : [o], [i], [s], [e], [a], [u], [x] .

 « oiseau » est aussi le plus petit mot de langue française contenant toutes les voyelles.
> Eh oui ! Je n'ecris pas que des bêtises !!! 

28 Février 2016

L'égalité Républicaine pratiquée par les profiteurs du système, dévoilé par DEPARDIEU

11 Février 2016

Rappel des Théories de Cicéron. UNIVERSEL ET INTEMPOREL !!! 106 av. J.C. - 43 av. J.C

Image001 1

05 Janvier 2016

François Mitterrand : « Je me sens très mal à l’aise dans une mosquée et avec l’islam en général »

Ancien conseiller de Mitterrand à l’Élysée, puis de Pasqua et Jean-Louis Debré à l’Intérieur, l’essayiste Jean-Claude Barreau s’apprête à publier, le 14 janvier, aux éditions de L’Artilleur Liberté, égalité, immigration ? La France à l’heure du choix, que Valeurs actuelles a pu consulter.

L’auteur y dénonce notamment « l’inconscience avec laquelle nous abordons depuis des décennies les problèmes de l’immigration et de la destruction opiniâtre de notre patrie ». Mais celui qui fut aussi le président de l’Omi (Office des migrations internationales) et de l’Ined (Institut national d’études démographiques) et l’un des dirigeants de l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) rapporte également cette confidence de Mitterrand, datant de 1985 : « Je me sens très mal à l’aise dans une mosquée et avec l’islam en général. » C’est le même Mitterrand, « loin, dit-il, de partager “l’immigrationnisme” de ses troupes », qui l’avait aussi convaincu de rejoindre Pasqua, l’année suivante : « Mon cher Barreau, allez donc chez ce terrible monsieur Pasqua que j’estime beaucoup, lui dit-il. C’est un vrai républicain. D’ailleurs, j’approuve la politique à la fois ferme et modérée qu’il s’apprête à conduire sur l’immigration. »

Valeurs Actuelles

 

Platon 

 
   

 

> « Ce qui distingue les nations, ce n'est ni la nationalité, ni la langue. Les hommes sentent dans leur cœur qu'ils sont un même peuple lorsqu'ils ont une communauté d'idées, d'intérêts, d'affections, de souvenirs et d'espérances. Voilà ce qui fait la patrie. La patrie, c'est ce qu'on aime. »
> Fustel de Coulanges, 1871 

Le silence des pantoufles est plus dangereux que le   bruit des bottes.
  > Texte de Martin NIEMÖLLER (1892-1984)

Un homme dont la famille faisait partie de l'aristocratie   allemande, avant la seconde guerre mondiale, possédait un certain nombre de   grandes usines et de propriétés.  Quand on lui demandait combien   d'allemands étaient de véritables nazis, il faisait une réponse qui peut   guider notre attitude au regard du fanatisme.    

Peu de gens sont de vrais nazis, disait-il, mais nombreux   sont ceux qui se réjouissent du retour de la fierté allemande, et encore   plus nombreux ceux qui sont trop occupés pour y faire attention.    J'étais l'un de ceux qui pensaient simplement que les nazis étaient une bande   de cinglés.  Aussi la majorité se contenta-t-elle de regarder et de   laisser faire. Soudain, avant que nous ayons pu réaliser, ils nous   possédaient, nous avions perdu toute liberté de manœuvre et la fin du   monde était arrivée.  Ma famille perdit tout, je terminais dans un   camp de concentration et les alliés détruisirent mes usines.  >
  > La Russie communiste était composée de russes qui voulaient tout simplement   vivre en paix, bien que les communistes russes aient été responsables du   meurtre d'environ vingt millions de personnes.  La majorité   pacifique n'était pas concernée.

 L'immense population chinoise était, elle aussi, pacifique, mais les communistes   chinois réussirent à tuer le nombre stupéfiant de soixante-dix millions   de personnes.  

Le japonais moyen, avant la deuxième guerre mondiale,   n'était pas un belliciste sadique. Le Japon, cependant, jalonna sa   route, à travers l'Asie du sud-est, de meurtres et de carnages dans une   orgie de tueries incluant l'abattage systématique de douze millions de civils   chinois, tués, pour la plupart, à coups d'épée, de pelle ou de   baïonnette.

Et qui peut oublier le Rwanda qui s'effondra dans une   boucherie.  N'aurait-on pu dire que la majorité des Rwandais était pour   la Paix et l'Amour ?   
  > Les leçons de l'Histoire sont souvent incroyablement simples et   brutales, cependant, malgré toutes nos facultés de raisonnement, nous passons souvent   à côté des choses les plus élémentaires et les moins compliquées : les   musulmans pacifiques sont devenus INCONSEQUENTS par leur silence.  >  

Aujourd'hui, des experts et des têtes bien pensantes, ne   cessent de nous répéter que l'Islam est la religion de la paix, et que la vaste   majorité des musulmans ne désire que vivre en paix.  Bien que cette   affirmation gratuite puisse être vraie, elle est totalement infondée.    C'est une baudruche dénuée de sens, destinée à nous réconforter, et, en   quelque sorte, à diminuer le spectre du fanatisme qui envahit la Terre au nom   de l'Islam.    

Le fait est que les fanatiques gouvernent l'Islam,   actuellement.  Ce sont les fanatiques qui paradent.  Ce sont   les fanatiques qui financent chacun des cinquante conflits armés de par   le monde.  Ce sont des fanatiques qui assassinent systématiquement les   chrétiens ou des groupes tribaux à travers toute l'Afrique et mettent   peu à peu la main sur le continent entier, à travers une vague islamique.    

Ce sont les fanatiques qui posent des bombes, décapitent,   massacrent ou commettent les crimes d'honneur.  Ce sont les   fanatiques qui prennent le contrôle des mosquées, l'une après   l'autre.  Ce sont les fanatiques qui prêchent avec zèle la   lapidation et la pendaison des victimes de viol et des homosexuels.    La réalité, brutale et quantifiable, est que la majorité  pacifique, la   majorité silencieuse y est étrangère et se terre.   

Les musulmans pacifiques deviendront nos ennemis s'ils ne   réagissent pas, parce que, comme mon ami allemand, ils s'éveilleront un   jour pour constater qu'ils sont la proie des fanatiques et que la fin de   leur monde aura commencé.   
  > Les Allemands, les Japonais, les Chinois, les Russes, les Rwandais, les Serbes,   les Albanais, les Afghans, les Irakiens, les Palestiniens, les Nigériens, les   Algériens, tous amoureux de la Paix , et beaucoup d'autres peuples, sont    morts parce que la majorité pacifique N'A PAS REAGI avant qu'il ne   soit trop tard.

Quant à nous, qui contemplons tout cela, nous devons   observer le seul groupe important pour notre mode de vie : les   fanatiques.

Enfin, au risque de choquer ceux qui doutent que le sujet   soit sérieux et détruiront simplement ce message, sans le faire suivre,   qu'ils sachent qu'ils contribueront à la passivité qui permettra   l'expansion du problème.

Aussi, détendez-vous un peu et propagez largement ce   message.

> Espérons que des milliers de personnes, de par le monde, le liront,   y réfléchiront et le feront suivre...

Quand ils sont venus chercher les communistes, je n'ai pas   protesté parce que je ne suis pas communiste.    

Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n'ai pas   protesté parce que je ne suis pas Juif.

> Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n'ai pas   protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n'ai pas   protesté parce que je ne suis pas catholique.    

Et lorsqu'ils sont venus me chercher, il n'y avait plus personne   pour protester.

> Texte de Martin NIEMOLLER (1892-1984), pasteur protestant arrêté en   1937 et envoyé au camp de concentration de Sachsenhausen.  Il fut   ensuite transféré en 1941 au camp de concentration de Dachau .  Libéré   du camp par la chute du régime nazi, en 1945.
  >  
  > On ne peut s’empêcher de repenser à cette phrase de l’un de nos   congénères les plus éclairés, lui aussi allemand d’origine :
  > Le monde est dangereux à vivre non pas tant à cause de ceux qui   font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
  > Albert Einstein

 

Citation de W. Churchill 

En  plein  dans  le  1000!!! 

Cette Citation sublime , farouche et cinglante vérité première..

devrait être enseignée dès la maternelle

et dans toutes les universités ,les facs , les écoles sup et autres "ena"

Quel régal !!! Jubilatoire…

Il a dit : “ Le socialisme, c'’est  la philosophie de l'’échec, le crédo des ignares et le prêche des envieux ; sa mission est de distribuer la misère de manière égalitaire pour le peuple.”

                                                      Winston CHURCHILL 1953

 

 

Platon   
   

 

> « Ce qui distingue les nations, ce n'est ni la race, ni la langue. Les hommes sentent dans leur cœur qu'ils sont un même peuple lorsqu'ils ont une communauté d'idées, d'intérêts, d'affections, de souvenirs et d'espérances. Voilà ce qui fait la patrie. La patrie, c'est ce qu'on aime. »
> Fustel de Coulanges, 1871 

Le silence des pantoufles est plus dangereux que le   bruit des bottes.
  > Texte de Martin NIEMÖLLER (1892-1984)

Un homme dont la famille faisait partie de l'aristocratie   allemande, avant la seconde guerre mondiale, possédait un certain nombre de   grandes usines et de propriétés.  Quand on lui demandait combien   d'allemands étaient de véritables nazis, il faisait une réponse qui peut   guider notre attitude au regard du fanatisme.    

Peu de gens sont de vrais nazis, disait-il, mais nombreux   sont ceux qui se réjouissent du retour de la fierté allemande, et encore   plus nombreux ceux qui sont trop occupés pour y faire attention.    J'étais l'un de ceux qui pensaient simplement que les nazis étaient une bande   de cinglés.  Aussi la majorité se contenta-t-elle de regarder et de   laisser faire. Soudain, avant que nous ayons pu réaliser, ils nous   possédaient, nous avions perdu toute liberté de manœuvre et la fin du   monde était arrivée.  Ma famille perdit tout, je terminais dans un   camp de concentration et les alliés détruisirent mes usines.  >
  > La Russie communiste était composée de russes qui voulaient tout simplement   vivre en paix, bien que les communistes russes aient été responsables du   meurtre d'environ vingt millions de personnes.  La majorité   pacifique n'était pas concernée.

 L'immense population chinoise était, elle aussi, pacifique, mais les communistes   chinois réussirent à tuer le nombre stupéfiant de soixante-dix millions   de personnes.  

Le japonais moyen, avant la deuxième guerre mondiale,   n'était pas un belliciste sadique. Le Japon, cependant, jalonna sa   route, à travers l'Asie du sud-est, de meurtres et de carnages dans une   orgie de tueries incluant l'abattage systématique de douze millions de civils   chinois, tués, pour la plupart, à coups d'épée, de pelle ou de   baïonnette.

Et qui peut oublier le Rwanda qui s'effondra dans une   boucherie.  N'aurait-on pu dire que la majorité des Rwandais était pour   la Paix et l'Amour ?   
  > Les leçons de l'Histoire sont souvent incroyablement simples et   brutales, cependant, malgré toutes nos facultés de raisonnement, nous passons souvent   à côté des choses les plus élémentaires et les moins compliquées : les   musulmans pacifiques sont devenus INCONSEQUENTS par leur silence.  >  

Aujourd'hui, des experts et des têtes bien pensantes, ne cessent de nous répéter que l'Islam est la religion de la paix, et que la vaste   majorité des musulmans ne désire que vivre en paix.  Bien que cette   affirmation gratuite puisse être vraie, elle est totalement infondée.    C'est une baudruche dénuée de sens, destinée à nous réconforter, et, en   quelque sorte, à diminuer le spectre du fanatisme qui envahit la Terre au nom   de l'Islam.    

Le fait est que les fanatiques gouvernent l'Islam,   actuellement.  Ce sont les fanatiques qui paradent.  Ce sont   les fanatiques qui financent chacun des cinquante conflits armés de par   le monde.  Ce sont des fanatiques qui assassinent systématiquement les   chrétiens ou des groupes tribaux à travers toute l'Afrique et mettent   peu à peu la main sur le continent entier, à travers une vague islamique.    

Ce sont les fanatiques qui posent des bombes, décapitent,   massacrent ou commettent les crimes d'honneur.  Ce sont les   fanatiques qui prennent le contrôle des mosquées, l'une après   l'autre.  Ce sont les fanatiques qui prêchent avec zèle la   lapidation et la pendaison des victimes de viol et des homosexuels.    La réalité, brutale et quantifiable, est que la majorité  pacifique, la   majorité silencieuse y est étrangère et se terre.   

Les musulmans pacifiques deviendront nos ennemis s'ils ne   réagissent pas, parce que, comme mon ami allemand, ils s'éveilleront un   jour pour constater qu'ils sont la proie des fanatiques et que la fin de   leur monde aura commencé.   
  > Les Allemands, les Japonais, les Chinois, les Russes, les Rwandais, les Serbes,   les Albanais, les Afghans, les Irakiens, les Palestiniens, les Nigériens, les   Algériens, tous amoureux de la Paix , et beaucoup d'autres peuples, sont    morts parce que la majorité pacifique N'A PAS REAGI avant qu'il ne   soit trop tard.

Quant à nous, qui contemplons tout cela, nous devons   observer le seul groupe important pour notre mode de vie : les   fanatiques.

Enfin, au risque de choquer ceux qui doutent que le sujet   soit sérieux et détruiront simplement ce message, sans le faire suivre,   qu'ils sachent qu'ils contribueront à la passivité qui permettra   l'expansion du problème.

Aussi, détendez-vous un peu et propagez largement ce   message.

> Espérons que des milliers de personnes, de par le monde, le liront,   y réfléchiront et le feront suivre...

Quand ils sont venus chercher les communistes, je n'ai pas   protesté parce que je ne suis pas communiste.    

Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n'ai pas   protesté parce que je ne suis pas Juif.

> Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n'ai pas   protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n'ai pas   protesté parce que je ne suis pas catholique.    

Et lorsqu'ils sont venus me chercher, il n'y avait plus personne   pour protester.

> Texte de Martin NIEMOLLER (1892-1984), pasteur protestant arrêté en   1937 et envoyé au camp de concentration de Sachsenhausen.  Il fut   ensuite transféré en 1941 au camp de concentration de Dachau .  Libéré   du camp par la chute du régime nazi, en 1945.
  >  
  > On ne peut s’empêcher de repenser à cette phrase de l’un de nos   congénères les plus éclairés, lui aussi allemand d’origine :
  > Le monde est dangereux à vivre non pas tant à cause de ceux qui   font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
  > Albert Einstein

 

Citation de W. Churchill 

En  plein  dans  le  1000!!! 

Cette Citation sublime , farouche et cinglante vérité première..

devrait être enseignée dès la maternelle

et dans toutes les universités ,les facs , les écoles sup et autres "ena"

Quel régal !!! Jubilatoire…

Il a dit : “ Le socialisme, c'’est  la philosophie de l'’échec, le crédo des ignares et le prêche des envieux ; sa mission est de distribuer la misère de manière égalitaire pour le peuple.”

                                                      Winston CHURCHILL 1953

 

 

 

 

Winston Churchill•La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.

 

INAPTOCRATIE

 

INAPTOCRATIE : un système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire et où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes ou à réussir, sont récompensés par des biens et des services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d'un nombre de producteurs en diminution continuelle. 

> Il  n'y a pas lieu de désespérer parce que  comme l'a dit Margaret  Thatcher : "Le  socialisme ne dure que jusqu'à ce que se termine  l'argent des  autres" > Ou comme l'a dit  Winston  Churchill : " Les socialistes, c'est comme  Christophe  Colomb, ils savent quand ils partent, ils ne savent pas où ils vont  et,  quand ils arrivent, ils ne savent pas où ils  sont."

D'où l'invention  du GPS : Guide Pour Socialiste ! > > A l'école  primaire des socialistes, on  apprend les 4 opérations :     > -  L'addition des  impôts > - La soustraction  des revenus > - La  multiplication des fonctionnaires et des  immigrés > - La  division  du travail. > > Aux élections   prochaines, votez pour Ali Baba. > Au moins vous  serez sûrs de  n'avoir que 40 voleurs. > 

JEAN  D'ORMESSON

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 19/03/2016