11) ARGENTAN

08 Mars 2017

Les restos du cœur d’Argentan alimentent le marché noir ?

Nous venons d’être informé par plusieurs Argentanais, qui à cause d’une déviation ont été obligés de passer devant les restos du cœur. Hors c’était un jour de distribution, et ils ont pu assister à un spectacle écœurant.

Ils ont pu voir des personnes de type "pas normands" qui sortaient du local des restos du cœur avec des sacs et 200 mètres plus loin échanger les dits sacs contre des billets d’euros.

Elle est belle la solidarité Argentanaise !  Tous les donateurs seront charmés de savoir que leurs dons permettent à certains de faire du commerce.

Et la Mairie, accordent-elle des subventions avec l’argent des contribuables ?

Nous n'avons pas fini d'être étonné. Après les braconniers de THOIRY, c'est une nouvelle culture qui s'installe.

05 Mars 2017

Le sacrifice des ouvriers d’AMCOR sur l’autel de la finance

Nous assistons au sacrifice des ouvriers d’AMCOR sur l’autel de la finance

L’hémorragie continue et va continuer si les Français ne décident une bonne fois pour toute de leur avenir.

Encore une entreprise qui va quitter Argentan laissant sur le carreau 85 personnes sans compter tous les autres emplois qui en découlent.

Et ce au nom d’une politique que la majorité de nos élus locaux soutiennent.

 Seul un protectionnisme intelligent qui empêche les délocalisations aurait pu protéger nos ouvriers.

Ces Élus locaux d’Argentan de droite et de gauche semblent s’offusquer de cette fermeture. Mais ils en sont les responsables car ils soutiennent une politique soumise à l’union Européenne, qui permet que des technocrates décident et permettent qu’Argentan déjà à l’agonie envoient tant de personnes au chômage pour que certains financiers puissent gagner encore plus et toujours plus d’argent.

 Et si les Argentanais comme tous les Français continuent à voter pour des personnes qui n’ont tous qu’une seule idée conserver leurs privilèges et ce au détriment du peuple, il sera bientôt trop tard. Il est temps d’arrêter de voter pour ces élus qui sont à l’origine du désastre économique de notre ville et de notre pays.

22 Février 2017

Conte de la terreur au quotidien en marche à Argentan ?

Il était une fois une maison en plein centre d’Argentan appartenant à Mr et Mme X, mitoyenne avec un immeuble comprenant trois appartements, une belle cour et un vieux bâtiment.

Hors l’immeuble a été vendu, et depuis la cour est devenu un vrai dépotoir. Des immondices attirent des rats et autres nuisibles. Des herbes poussent jusqu’à dépasser le toit du garage de Mr et Mme X.

Ces derniers décident donc de demander à leurs voisins de bien vouloir nettoyer cette cour et ce au mois de juillet 2016.

Rien n’est fait malgré des promesses répétées à plusieurs reprises.

En Janvier 2017, Mr et Mme X décident de saisir le médiateur d’Argentan qui après des appels téléphoniques infructueux décide de convoquer tout le monde sur place.

Il est convenu que les travaux de remise en état doivent être terminés le 31 janvier 2017, car cela devient insalubre et un danger pour la santé publique.

Le Médiateur prévient que si rien n’est nettoyé, il en informera les services de la Mairie qui feront le travail et lui enverront la facture, ce dernier répond qu’il s’en moque, car il n’a pas d’argent. Mais comment a-t-il pu acheter cet immeuble avec trois appartements qu’il loue ? Encore un mystère ?

Le 27 janvier 2017, Mme X laisse un message sur le mobile de son voisin pour lui rappeler sa promesse, et là, surprise, le 29 janvier à 04 H du matin, elle reçoit ce texto :

«Ce soir j'ai ma conjointe qui rentre de l'hopital pour un weekend,faut de non de ma présence et la présence des saletés au niveaux entrée de l'impasse tu peut allée voire ton procureur tout le plaisir et pour moi et surtout vs avez insulté le cartier avec votre (..) patrimoine  faut voir Arpad et Matyas »

Puis il envoie une photo de sa conjointe couchée sur un lit avec la légende : « Elle te permet d’aller voir Victor Orban »

Comme on peut le constater, au début du texto, ce monsieur tutoie Mme X qu’il ne connaît pas, mais c’est vrai que dans certaines langues, le vouvoiement n’existe pas.

A la fin du texto, il dit « vous avez insulté le quartier », est-ce parce que Mr X exploite un commerce attenant à son domicile, un commence destiné à rendre les femmes plus belles, et qu’il s’en charge lui-même ?

Pourquoi cette dernière phrase concernant Arpad et Matyas ?

Si l’on sait que Arpad et ses descendants ont adoptés et répandus les principes du Saint Empire et optent en 1001 pour la chrétienté d’Occident. La couronne offerte par le Pape Sylvestre II devient le symbole du royaume de Hongrie. Mais tout cela est interrompue en Mars 1241 lorsque les villes tombent aux mains de l’ennemi non chrétien.

Puis en 1310, la noblesse élit Charles 1er d’Anjou apparenté

A la descendance Arpadienne, le règne des Matyas de 1445 à 1490 reste une période de gloire pour la Hongrie. Sous le règne de Matyas Corvin la Hongrie devient un état moderne une puissance européenne.

Mais en 1526 la défaite des Hongrois face aux Ottomans inaugure une nouvelle ère, celle de l’occupation turque musulmane. Le dernier rempart de la Chrétienté venait de céder.

Que veut dire ce Monsieur ?

Est-ce une menace ?

Veut-il comparer Argentan et la France à la Hongrie au 16 em siècle ?

Probablement, lorsque l’on lit la phrase renvoyant vers Victor Orban l’actuel Président de la Hongrie ?

Bien entendu la cour est toujours aussi sale.

09 Février 2017

La ville attractive et dynamique va avoir une centaine de chômeurs en plus

Et voilà la ville est tellement attractive que tout ferme, et même les usines. Et oui, AMCOR va fermer et laisser une centaine d’employés au chômage qui, pour certains vont peut-être quitter Argentan pour trouver du travail.

Pas grave pour notre Maire qui a donné un permis de construire pour la mosquée, car les musulmans n’ont plus assez de place pour prier.

La nouvelle mosquée d’Argentan est au nom de l’association internationale ANNOUR, LUMIERE.  Sourate qui traite de l'adultère puni par cent coups de fouets.

 D’où vient le financement pour la construction ?

 On constate la salle de prière de 121.26 m2, la CLASSE 1 de 23.07 m2, et la salle de prière de 27 m20

 Le plus haut est le minaret d’où, le Muezzin lance l’appel aux cinq prières quotidiennes qui permet de le rendre audible sur de longues distances

Deux salles de prières : Pourquoi ? Pour séparer les hommes des femmes ?

D’après le Maire, les Musulmans d’Argentan sont parfaitement intégrés, mais pourquoi ont-ils besoin d’une salle de classe coranique ?

Nous nous interrogeons tout de même sur le parallèle à établir entre la diminution du nombre d’habitants à Argentan et le fait que les musulmans d’Argentan n’aient plus assez de place pour prier dans les lieux existants à ce jour ?

 Est-ce la concrétisation du grand remplacement de population déjà démarré ailleurs ?

La Loi interdit de construire un bâtiment ouvert au public près d’une usine stockant de l’ammoniaque. YSCO a au moins une cuve d’ammoniaque. Où ? La distance est-elle respectée ?

Nous venons d’obtenir le plan de l’usine et il s’avère que la mosquée est vraiment très près de la cuve d’ammoniaque. Pourquoi le permis de construire a-t-il été délivré ?

Plan pdfPlan pdf (1.67 Mo)

26 Janvier 2016

Décès à Argentan

Le FN présente ses condoléances à Monsieur Jean-Claude GOULARD  et à Madame LECOEUR Brigitte pour le décès d'Yvonne Goulard. Une messe aura lieu le mardi 31 Janvier à 14 H 30 à l'Eglise Saint Germain et l'inhumation aura  lieu à Ecouché.

23 Janvier 2017

Médicaments remboursés par la SS même en étant considéré comme décédé

Brigitte Lecoeur est retournée dans la pharmacie qui lui avait annoncé sa mort avec sa nouvelle attestation délivrée par la Sécurité Sociale. Et là miracle, la pharmacie est autorisée à lui délivrée gratuitement des médicaments mais lui annonce tout de même qu’elle est toujours décédée mais avec autorisation exceptionnelle de bénéficier des avantages de la SS.

15 Janvier 2016

Le FN d’Argentan vous informe du décès à Argentan

Le FN d’Argentan tient à vous informer que Madame Brigitte LECOEUR est décédée pour la sécurité sociale. En effet cette dernière s’est rendue le mardi 3 janvier 2017 à la pharmacie pour renouveler son ordonnance mensuelle, et là, stupeur.

Une première préparatrice consulte la carte vitale, en appelle une seconde, qui contrôle, puis qui en appelle une troisième pour finalement appeler la pharmacienne en titre, qui finit par déclarer à Mme Lecoeur, « je ne peux pas vous servir, car vous êtes décédée »

La pharmacienne téléphone à la SS qui demande si c’est vraiment la vraie Brigitte Lecoeur, la professionnelle répond qu’elle la connaît depuis plus de 30 ans et qu’elle en est sûre.

Et voilà le parcours du combattant qui va commencer pour Mme Lecoeur.

Le miracle est intervenu le troisième jour, nous ne la comparerons pas à celui à qui vous pensez, mais enfin elle a eu droit à une attestation après présentation de divers papiers et elle aura une nouvelle carte vitale dans trois mois si d’ici là, la SS ne la renvoie pas ad patres….

04 Janvier 2017

Où est le Sauveur du centre-ville d'Argentan ?

Le 7 octobre 2015, la presse titrait « Jacqueline Ménard au secours du centre-ville. Un poste cofinancé par la CCI de Flers-Argentan et la Ville d'Argentan afin de redynamiser le centre-ville.

Cette dernière devrait apporter un nouveau souffle à la fédération des commerçants, artisans et industriels d’Argentan

Nos impôts servent depuis plus d’un an à rémunérer une « manager » et nous constatons que rien ne bouge, les commerces continuent de fermer, (trois en décembre) le centre-ville se meurt et nous payons celle qui devait le sauver ! Pourquoi ? Et pendant combien de temps encore ?

Nous n’avons aucun rapport du travail effectué par « le Sauveur du centre-ville d’Argentan » et nous recevons de plus en plus de messages tel celui-ci :

« En tout cas, vous avez une vision très juste sur la gestion désastreuse du Maire d'Argentan et de ses compagnons ! Il n'y a plus un commerce de centre-ville, un faible pouvoir d'achat, pas d'emploi ! J'ai vu passer les migrants à pied avec des sacs d'alimentation sur les épaules c'est une honte ! Quelle image pour la ville ! »

20 Décembre 2016

Souhaitons que Pavis ne se retrouve pas demain comme Merkel aujourd’hui ?

Bien sûr vu son âge, il ne se représentera pas mais ses adjoints ne risquent-ils pas de payer son bilan ?

Lorsque l’on voit la presse nous parler de l’attentat de Berlin sur un marché de Noël et Ouest France nous déclarer : « En silence, ils aident les demandeurs d’asile à Argentan.  C’est un appartement comme les autres, au rez-de-chaussée d’un immeuble HLM. Une très discrète affichette sur la porte signale l’association Coallia, gérante du tout nouveau Centre d’accueil des demandeurs d’asile (Cada) à Argentan. Ici, sauf le directeur Éric Canterel, les travailleurs sociaux, pour respecter la tranquillité des migrants, demandent à garder l’anonymat, sur eux-mêmes comme sur leurs bureaux

Prises en charge dès la descente du train, les familles sont réparties dans divers logements sociaux de la ville, pour éviter tout regroupement qui aurait des allures de ghetto. »

Pourquoi en silence ? Ont-ils honte ?

Des allures de ghetto ! Mais ne feront-ils pas eux-mêmes le ghetto ?

N’oublions pas que la Mosquée qui doit se construire à Argentan avec Minaret et salle classe 1 favorisera cela !

Ont-ils trouvé le financement ? Les travaux ont pourtant commencé !

Et nos SDF ? Nos retraités pauvres ? Nos chômeurs ? Nos titulaires du RSA ?

Certains ne veulent-ils vraiment ? Ne sont-ils pas écœurés ?

Et ceux qui sont sans revenus, mais roulent à bord de BMW ou4X4 ou autres.

Où va Argentan ?  

Cette belle ville va-t-elle bientôt ressembler au 93, à la banlieue de Lyon ou à Marseille ?

A vous de juger ! à vous de décider ? à vous de voter ?

04 Décembre 2016

Aujourd’hui Argentan frappé par la maladie d’Alzheimer

Quelle surprise en lisant le dernier numéro d’Aujourd’hui Argentan !

C’est vrai que les seniors ont souvent la mémoire courte !

C’est vrai que la directrice de la publication est elle aussi un senior !

C’est vrai que ladite directrice perçoit une indemnité d’Adjoint au Maire, d’un montant que bien des familles d’Argentan aimeraient percevoir, et en plus majoré de 20 % (voté en début de mandat) !

Elle n’a pas pris exemple sur TRUMP, qui lui a renoncé à son indemnité de Président !

C’est vrai que ladite directrice perçoit en outre une retraite du poste de Directeur d'études, Ecole pratique des Hautes études, CNRS !

Peut-être trouve-t-elle que ce n’est pas assez !

Mais voilà, lorsque le mensuel annonce

 « Jeudi 15 Décembre, Cinéma Seniors (le mal de Pierre) »

Il a fait une belle erreur car ce n’est pas le titre du film de décembre 2016 mais celui du mois de novembre 2016.

Bien sûr certains seniors auront oublié le film vu le mois dernier, d’autres ne se déplaceront pas, ce qui fera un manque à gagner pour le cinéma.

Après renseignement, il s’avère que le titre du film de Décembre 2016 est « Papa ou Maman »

Est-il temps que notre directrice prenne sa retraite afin de percevoir une autre pension en tant que retraitée de la fonction d’ELU ?

Ou en tant que Socialiste décidera-t-elle d’en refuser une ou deux pour pouvoir vivre comme ceux qu’elle fait semblant de défendre, mais pas avec les mêmes moyens pour boucler les fins de mois……

1er décembre 2016

ARGENTAN, l’association COALLIA va gérer plusieurs logements dans la ville pour accueillir encore des demandeurs d’asile, en plus de ceux arrivés fin 2015

Notre cher Maire a trouvé la solution pour relancer le centre-ville, en permettant au Centre d'Accueil pour demandeurs d'Asile – CADA d gérer plusieurs logements dans la ville pour accueillir encore des demandeurs d’asile

Le CADA et l'accueil de réfugiés

Se reconstruire grâce au CADA

Les CADA sont des structures habilitées à recevoir des réfugiés : le CADA de Châtillon est par ailleurs une des premières structures à avoir accueilli des réfugiés Syriens dès 2014. Le CADA a par ailleurs créé un dispositif spécialement orienté vers les familles de réfugiés pour les accompagner la première année de leur arrivée sur le territoire français.

Cela correspond à la période d'ouverture de leurs droits, de l'inscription des enfants à l'école, mais aussi de leur insertion au sein de notre société, notamment par l'apprentissage de la langue et la recherche d'emploi. Un véritable dispositif d'accompagnement mis en place par l'équipe de Coallia sur place, et dans l'ensemble des centres. L'objectif du dispositif CADA est de permettre à ces familles de retrouver un train de vie normal, et de se reconstruire

Seront-ils prioritaires sur les Argentanais pour les rares emplois ?

Ils pourront dépenser dans les commerces de la ville, l’argent que grâce à nos impôts, leur association leur versera.

Ils auront pour leurs enfants  la cantine gratuite, grâce à nos impôts

C’est beau la solidarité avec l’argent des autres !

26 Novembre 2016

Un élu d'opposition est contrarié à Argentan

Un conseiller municipal d’opposition de la liste UMPUDI s’est plaint dans la presse parce que des personnes de sensibilité de gauche avaient voté à la primaire en signant la charte de droite et du centre.

Demain, vont-ils payer à nouveau 2 euros pour pouvoir voter dans cette primaire de droite.

Pourquoi pas ?

Pourquoi s’offusquer d’une telle démarche ?

Ne font-ils pas des alliances électorales dans le seul but de ne pas perdre le pouvoir qu’ils se partagent depuis 40 ans, et ce au mépris de millions d’électeurs.

16 Novembre 2016

La construction de la mosquée d’Argentan a-t-elle commencée ?

Nous avons pu constater une certaine animation sur le terrain réservé pour la construction de la future mosquée d’Argentan, mais si l’on consulte le site :

https://www.leetchi.com/c/association-annour-argentan, il s’avère que l’association n’a récolté que 2 150 euros sur les 150 000 euros qui seraient nécessaires pour la construction de ladite mosquée.

D’où viendra le reste, soit les 147 850 euros manquants ? Relire nos articles du 15 mars 2016 et du 11 avril 2016 sur la page Argentan.

Cela a-t-il un rapport avec la vente de plusieurs maisons sur la même avenue, et dans des rues proches ?

14 Novembre 2016

Monsieur Morin met en danger l’hôpital d’Argentan

Le Jeudi 10 Novembre 2016, Madame Brigitte LECOEUR accompagnée de Monsieur Noël PINSON et de Monsieur Stephan MANCEL, les trois élus FN d’Argentan a participé à la manifestation en faveur du maintien de l’école d’aide-soignante.

Madame Lecoeur est particulièrement partie prenant dans ce combat, car elle fait partie de la profession des soignants, ayant été elle-même 15 ans sage-femme à l’hôpital d’Argentan.

Nous avons eu ou nous aurons tous un jour besoin d’une aide-soignante. Nous en manquons d’ailleurs cruellement sur le secteur d’Argentan. Pour preuve, vous n’avez qu’à vous rendre au SIAD d’Argentan pour demander une aide-soignante à domicile, et vous vous retrouvez sur une longue liste d’attente.

Alors que la population vieillit de plus en plus, pourquoi Monsieur Morin, Président du Conseil Régional ne favorisent-ils pas la création de plus d’aide-soignante. Ce qui pourrait créer de l’emploi (100 % des diplômés ont été embauchés) dans la ville d’Argentan, ville malheureusement qui se meurt

Monsieur Morin met en danger l’hôpital d’Argentan, si l’on sait que cette école a été une fois de plus un investissement de 770 000 euros à la charge des contribuables en 2013

08 Novembre 2016

Pourquoi plusieurs personnes ont-elles vendu leurs maisons près de la 2em DB depuis le début de l’été ?

Sont-elles des personnes clairvoyantes qui n’ont pas envie  de connaître peut-être ce qu’ont vécu les habitants du XIem arrondissement de Paris et qui ont vu la valeur de leur maison descendre d’une façon vertigineuse ?

Lire ce qu’un habitant nous raconte : La mosquée Omar avait-elle connaissance des projets d’attentats à Paris ? Article du 08 Novembre 2016

06 Novembre 2016

Qui se trompe, la gendarmerie ou le Maire d’Argentan ?

Sur sa page Facebook, la gendarmerie de l’Orne précise : « ALERTE CAMBRIOLAGES] Depuis une semaine, la gendarmerie de l'Orne constate une recrudescence de cambriolages dans résidences principales. Les auteurs, qui agissent au cours de l'après-midi ou en fin de journée, en l'absence des occupants, s'intéressent plus particulièrement aux bijoux et au numéraire. En règle générale, les effractions sont commises sur une fenêtre à l'aide d'un tournevis. Les secteurs les plus touchés sont L'AIGLE, ARGENTAN, DOMFRONT EN POIRAIE, GACÉ ET BELLEME. La gendarmerie de l'Orne vous incite à la plus grande vigilance : »

Les gendarmes se sont-ils trompés en citant la ville d’Argentan, ou est-ce notre Maire, relayé par des journalistes d'un quotidien, qui nous rabattent les oreilles que c’est une ville tranquille où il ne se passe jamais rien, si ce n’est quelques feux de poubelles, que les Argentanais ont peur de leur ombre, que c’est ridicule de souhaiter armer la police municipale.  

Un fois de plus le FN avait encore raison, la délinquance arrive à Argentan, et ce n’est que le début……

29 Octobre 2016

Trois agressions de surveillants, mardi, mercredi et jeudi au centre de détention d’Argentan, mais ce que ne nous dit pas la presse

Quand ils prennent leur service le matin au centre de détention d’Argentan, les surveillants ne savent jamais à quoi s’attendre. « Même quand ça s’est très bien passé la veille, on est toujours sur le qui-vive », dit Franck Piquet, délégué Ufap Unsa Justice à Argentan. (Ouest-France)

C’est scandaleux, mais on oublie ces personnes qui font le ménage et qui ont souvent des problèmes, et qui parfois font leur travail, gardées, par deux surveillants suivant les endroits de la prison. Mais ce sont des emplois précaires, des « sans-dents » qui doivent se taire, non par devoir de réserve, mais par peur de ne pas voir leur CDD renouvelé.

24 Octobre 2016

Argentan, ville démocratique ! A quoi joue le journal de l'Orne ?

A quoi joue le journal de l’Orne ?

Voici le premier communiqué que nous avions envoyé au journal, le 14 Octobre 2016 pour commenter les résultats de la votation.

Monsieur Pavis est descendu du monde des bisounours et a atterri dans le monde réel. Il a été désavoué !

Les argentanais ont voté à près de 50 %, 4105 votants sur 8476 enveloppes envoyées par la Mairie.

Beaucoup d'Argentanais n’ont pas voté car ils savent qu’une votation n’a aucune valeur légale à l’inverse du référendum, ils sont échaudés avec le référendum de 2005, et ils ne croient pas que le Maire va prendre en compte ces résultats qui lui sont défavorables. Le parti communiste a vraiment beaucoup d’argent à dépenser en affiches et colle, qui n’ont servi à rien, il ferait mieux de distribuer cet argent au peuple Français qui en a bien besoin……

Le oui au Taser est de 58.69% et

Le oui pour les caméras est de 71.96 %

Les Argentanais ont compris qu’une ville tranquille, cela n’existait plus, et que nous sommes tous en danger.

Le Maire assure que la police municipale sera dotée de Taser avant la fin de l’année. Bien sûr le FN aurait préféré de vraies armes, d’abord pour assurer une plus grande sécurité à nos agents et aux habitants, et ensuite parce qu’une fois de plus, le Maire pour satisfaire sa personne et ses idées, n’hésitent pas à faire payer le contribuable, alors que des vraies armes étaient fournies gratuitement par le ministère de l’intérieur. Mais ce n’est pas lui qui paie !

Les 72 % pour les caméras prouvent que les Argentanais ne se sentent pas en sécurité dans certains quartiers de la ville.

Où va-t-il disposer les caméras ?

 Va-t-il associer les Elus FN, à l’initiative de cette consultation, pour les choix des emplacements….

Cela doit encore passer au Conseil Municipal,

Les Elus de la majorité respecteront ils le peuple ?

Ou comme pour le référendum de 2005, ils vont trouver une échappatoire ?

Les pourcentages du oui auraient pu être plus importants si certains votants qui avaient bien cochés le oui n’avaient rendu leurs bulletins nuls par des annotations

Nous serons très vigilants et ne manqueront de vous informer de la suite donnée à cette votation.

Nous souhaitons de bons stages de formation à notre police municipale

Nous remercions les Argentanais et les Argentanaises qui ont pris la peine de voter pour cette consultation sur la Sécurité dans leur ville.

« Mais comme Ane ne vois-tu rien venir ? » Le journal de l’Orne n’a diffusé que la réaction des socialo-communistes. Nous avons donc adressé le 23 octobre 2016 le communiqué suivant :

Le journaliste du journal de l’Orne connaît-il Argentan ?

Dans l’édition du 20 Octobre, dans l’article « Les policiers municipaux seront bien armés de Taser, le Maire annonce que les cinq Taser reviendront à 20 000 euros. Si ce dernier avait vraiment à cœur le bien de ses contribuables, il aurait choisi des révolvers gratuits fournis par le Ministère de l’intérieur.

Quant au journaliste qui n’a pas signé son article, il déclare « Une victoire pour Pierre Pavis » II oublie de dire que c’est une victoire du FN qui est à l’initiative de ce projet. Mais bien sûr, c’était attribué un succès au FN, et cela doit être dur pour lui de l’écrire et de l’admettre.

Monsieur Pavis a déclaré sur une radio « Les argentanais ont peur de leur ombre ». Voir notre article du 19/10/2016

Le journal de l’ordre, en parfait journal démocrate, a passé les réactions des socialo-communistes qui avaient fait une campagne acharnée pour rien. Mais a refusé de diffuser l’article que les Conseillers Municipaux FN lui ont envoyé pour commenter leur victoire.

Et là surprise, nous recevons un mail du dit-journal nous informant qu’il n’avait pas reçu le premier.

Les voies d’internet sont-elles impénétrables ?

Le journal de l’Orne va-t-il comme dans une vraie démocratie diffusée les deux communiqués ?

Où va-t-il se contenter de consacrer un petit encart avec seulement le premier communiqué, maintenant que le sujet n’est plus d’actualité ?

A vous de juger ? L’avantage du site, c’est que vous avez les questions et les réponses en temps réel !

19 Octobre 2016

Après les policiers Municipaux, Pavis  méprise ceux qui lui permettent de jouer avec leur argent

Sa Majesté le roi Pavis nous avait montré qu’il n’avait aucune confiance dans ses policiers municipaux et qu’il les estimait trop débiles, en refusant de leur permettre d’avoir des vraies armes, qui n’auraient rien coûté aux contribuables. Mais là, il va plus loin, il déclare sur une radio locale au sujet de la votation « que les argentanais ont peur de leur ombre ».

Il vit où ?

Il se croit à l’abri ?

Sait-il qu’il y aurait des fichés S à Argentan ? Il y en a en Normandie !

Qui va-t-il accueillir parmi les migrants qui vont arriver de Calais ?  Est-il sûr qu’un terroriste dormant ou le violeur de la journaliste de France 5 ne sera pas dans le groupe ?

Mais bien sûr, c’est son dernier mandat, alors comme Hollande il dit ce qu’il pense et se permet d’insulter, il s’en moque, il va pouvoir continuer à faire joujou avec l’argent des contribuables, jusqu’en 2020, en réalisant ses fantasmes. Les argentanais vont-ils se réveiller ou à l’instar de ses conseillers soumis, vont-ils accepter de se faire traiter de parano ? vont-ils rejoindre la liste de membres de la nomenklatura des béni-oui-oui d’Argentan……

Il oublie que les Argentanais ont compris que la situation en France était explosive.

18 Octobre 2016

Argentan, ville tranquille ! Admirez le travail des sauvageons de Cazeneuve

Argentan, où rien ne se passe sinon quelques feux de poubelles d’après certains de la nomenclatura des bénis-oui-oui,  qui vivent toujours dans le monde de Bisounours…..

Nous recevons ce matin des photos d’un habitant d’Argentan prises vers minuit.

Hier matin nos employés municipaux se sont éreintés à décorer notre charmante ville tranquille, et avant minuit, des petits sauvageons qui commencent par brûler des poubelles ou à détruire le travail des autres, et finissent par envoyer des cocktails Molotov sur notre police, se sont encore amusés avant minuit hier au soir. Nous vous laissons apprécier avec ces photos le « travail » des sauvageons de Cazeneuve….

Resized 20161017 234340

Resized 20161017 234102

Resized 20161017 234054

Resized 20161017 234109

Resized 20161017 234348

16 Octobre 2016

70 nouveaux Argentanais, cela va-t-il suffire à faire remonter le nombre d’habitants ?

Cela va-t-il faire remonter le nombre de personnes qui paient des impôts sur Argentan ?

Nous espérons que cela ne fera pas augmenter le nombre de RSA ou autres aides ?

Nous savons que 2 familles sont arrivées avec 6 enfants, 4 enfants, seront-ils des enfants qui entraîneront les autres vers l’excellence ?

De toutes les façons, le Maire a déjà annoncé qu’il n’y avait pas assez de salles de sport, et que sur les 200 associations, 160 étaient subventionnées, la majorité pour le sport. Mais que les adhésions dans les clubs de sport ne permettaient pas à ces associations de tirer leur épingle du jeu et qu’elles étaient déficitaires.

Il a aussi annoncé que le camping allait être déplacé, car en zone inondable.

Il a réitéré avec son désir de fournir la police municipale avec des Taser payant par les contribuables, et non les vraies armes fournies gracieusement par le ministre de l’Intérieur, car ce sont les anciennes armes de la police et gendarmerie. Il a déclaré que les policiers municipaux n’étaient pas là pour tuer. Il les prend vraiment pour des débiles  et des incompétents, quel mépris pour sa police ! Car si l’on considère le nombre de policiers municipaux armés, on se rend compte qu’il y a plus de policiers morts ou blessés, que les « sauvageons » chers à Cazeneuve…. Sans commentaire

Que les délinquants d’Argentan se rassurent, les caméras seront mobiles et déplacées à la demande. Les « sauvageons » n’auront qu’à faire la demande qu’elles soient disposées ailleurs lors de leurs méfaits.

Enfin c’est paraît-il son dernier mandat, espérons qu’il n’aura pas rempli avant 2020 la ville de personnes à ses bottes et que les autres, les travailleurs, les contribuables n’auront pas désertés la ville pour aller vivre à la campagne, où les impôts sont moins chers, et où l’on se sent plus en sécurité.

Il vit dans un monde de bisounours comme son collègue le Maire de Flers qui s’étonne et ne comprend pas pourquoi les personnes qui travaillent à Flers préfèrent aller vivre à la campagne plutôt que de rester vivre dans cette ville où « il fait bon vivre » pour qui ?

Un petit mot concernant le cocktail servi à la fin. Il y avait entre autres des rosés aromatisés, de délicieux toasts aux lardons et pâtés de porc….

13 Octobre 2016

Les Argentanais ont voté, leur décision sera-t-elle respectée ?

Monsieur Pavis est descendu du monde des bisounours et a atterri dans le monde réel. Il a été désavoué !

Les argentanais ont voté à près de 50 %,  4105 votants sur 8476 enveloppes envoyées par la Mairie.

Beaucoup d'Argentanais n’ont pas voté car ils savent qu’une votation n’a aucune valeur légale à l’inverse du référendum, et ils sont échaudés avec le référendum de 2005, et ils ne croient pas que le Maire va prendre en compte ces résultats qui lui sont défavorables. Le parti communiste a vraiment beaucoup d’argent à dépenser en affiches et colle, qui n’ont servi à rien, il ferait mieux de distribuer cet argent au peuple Français qui en a bien besoin……

Le oui au Taser est de 58.69%

Le oui pour les caméras est de 71.96 %

Les Argentanais ont compris qu’une ville tranquille, cela n’existait plus, et que nous sommes tous en danger.

Le Maire assure que la police municipale sera dotée de Taser avant la fin de l’année. Bien sûr le FN aurait préféré de vraies armes, d’abord pour assurer une plus grande sécurité à nos agents et aux habitants, et ensuite parce qu’une fois de plus, le Maire pour satisfaire sa personne et ses idées, n’hésitent pas à faire payer le contribuable, alors que des vraies armes étaient fournies gratuitement par le ministère de l’intérieur. Mais ce n’est pas lui qui paie !

Les 72 % pour les caméras prouvent que les Argentanais ne se sentent pas en sécurité dans certains quartiers de la ville.

Où va-t-il disposer les caméras ?

 Va-t-il associer les Elus FN, à l’initiative de cette consultation, pour les choix des emplacements….

Cela doit encore passer au Conseil Municipal,

Les Elus de la majorité respecteront ils  le peuple ?

Ou comme pour le référendum de 2005, ils vont trouver une échappatoire ?

Les pourcentages du oui auraient pu être plus important si certains votants qui avaient bien cochés le oui n’avaient rendu leurs bulletins nuls  par des annotations

Nous serons très vigilants et ne manqueront de vous informer de la suite donnée à cette votation.

Nous souhaitons de bons stages de formation à notre police municipale

08 octobre 2016

L’élève PAVIS, sous l’influence du FN obtient la mention assez bien. Peut mieux faire !

Voici la note de votre commune d’après le niveau de ses dépenses en 2015 :

ARGENTAN (61201)

CC PAYS D'ARGENTAN de 2007 à 2011
ORNE - Basse-Normandie
Population légale : 14 981 habitants
Population DGF : 14 981 habitants
Maire durant la mandature précédente jusqu'en mars 2014 : Monsieur Pierre PAVIS
Maire depuis mars 2014 : Maire réélu

http://www.contribuables.org/wp-content/themes/bp-contribuable-v3/_notation_communes/images/note/thermo-note-12.png 

Attention : cette note évalue uniquement le niveau de dépenses engagées en 2015,
et ne sanctionne pas l'ensemble de la gestion de la commune.

Découvrez la fiche complète de votre commune :
- dépense de la commune et de l'intercommunalité,
- comparaison avec les communes de même taille,
- évolution depuis 2008 des dépenses, des impôts locaux et de la dette de la commune,
- réponse du maire,
- méthodologie détaillée,
- articles sur la commune...

 

Voici l’évaluation de votre commune d’après ses dépenses :

ARGENTAN (61201)

CC PAYS D'ARGENTAN de 2007 à 2011
ORNE - Basse-Normandie
Population légale : 14 981 habitants
Population DGF : 14 981 habitants
Maire durant la mandature précédente jusqu'en mars 2014 : Monsieur Pierre PAVIS
Maire depuis mars 2014 : Maire réélu


Montant des dépenses
habitant en 2015

1378 €

Moyenne des communes
de même taille :
1660 €

Note de la commune
http://www.contribuables.org/wp-content/themes/bp-contribuable-v3/_notation_communes/images/note/thermo-note-16.png< Attention : cette note évalue uniquement le niveau de dépenses engagées en 2015,
et ne sanctionne pas l'ensemble de la gestion de la commune.

 

 

Palmarès des communes d’après leur niveau de dépenses en 2015

Qui sont les bonnets d'âne et à qui reviennent les lauriers ? Découvrez le Top 3 et le Flop 3 des villes de même taille de votre département, ou le palmarès national pour les villes de plus de 100 000 habitants.

FLOP 3
Communes les plus dépensières

 

TOP 3
Communes les plus économes

 

Les données budgétaires depuis 2008 : dépenses, prélèvements et dette

IMPÔTS ET TAXES

Fiscalité locale

Prélèvements
Tendance depuis 2008

+4.7% / an

Les impôts et taxes sont à la fois prélevés sur les habitants et sur les entreprises.  

(par hab.)

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

Prélèvements totaux

310 €

364 €

381 €

399 €

416 €

425 €

413 €

427 €

Impôts locaux de l'intercommunalité

n.c

n.c

n.c

n.c

326 €

n.c

n.c

n.c

 

DETTE

Dette
Tendance depuis 2008

-0.7% / an

Quand les impôts, les taxes, les subventions et les dotations de l'Etat ne suffisent pas à financer les dépenses de la commune, le maire peut avoir recours à l’endettement.
Le remboursement des anciennes et nouvelles dettes a un coût croissant au fur et à mesure que la commune contracte de nouvelles dettes. Les intérêts de la dette alourdissent les dépenses de fonctionnement.  

(par hab.)

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

Dette

833 €

1042 €

910 €

889 €

812 €

738 €

846 €

790 €

 

Dépenses

C’est le niveau de dépenses totales par habitant qui permet de calculer la note principale du maire de la commune, par comparaison avec les autres communes de même taille (En savoir plus sur la méthodologie).
Ce paramètre est important, car des dépenses élevées nécessitent des ressources élevées (impôts, subventions, dette...).
Les dépenses de personnel sont une partie des dépenses de fonctionnement, mais permettent d’avoir une idée de la bonne gestion de la commune.

L'évolution des dépenses permet de mesurer l'effort fait par la commune pour les maîtriser pendant le dernier mandat. La note principale mérite d'être nuancée par cette seconde note : 


La note d’évolution des dépenses de la commune (hors intercommunalité) entre 2008 et 2015 est de :

19 /20
http://www.contribuables.org/wp-content/themes/bp-contribuable-v3/_notation_communes/images/tend-down.png

-0.7 % par an

 

(par hab.)

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

Dépenses totales de la commune

1785 €

1816 €

1780 €

1885 €

1601 €

2457 €

1609 €

1378 €

  dont Dépenses de Fonctionnement

1028 €

1140 €

1159 €

1218 €

1194 €

1481 €

1171 €

1069 €

       dont Dépenses de Personnel

606 €

686 €

693 €

691 €

698 €

712 €

663 €

649 €

Dépenses de l'intercommunalité

n.c

n.c

n.c

n.c

742 €

n.c

n.c

n.c

 La plupart des maires ont délégué une partie des missions de la commune à une intercommunalité. Les dépenses de cet échelon administratif supplémentaire peuvent atteindre des niveaux très élevés.
En effet, à l'échelle de la France, les dépenses des intercommunalités représentent plus du quart des dépenses totales de l'échelon communal.

Nos articles sur la commune

Argentan : 878 000 euros pour les associations

Argentan (Orne) – Conseil municipal et attribution des subventions : 878 000 euros de subventions ont été attribuées aux associations d’Argentan. Les élus d’Argentan ont attribué 878 000 € de subventions à 162 associations, lors du conseil municipal. « 90 % sont à la disposition des commissions. C’est […]

La note principale évalue le montant des dépenses pour l’année 2015

La note indiquée en haut de la fiche évalue le niveau de dépense publique par habitant engagé par la commune en 2015 ; ce montant est rapporté au niveau médian de dépense publique engagé par les communes de même taille (Médiane nationale).

Nous avons gardé la classification du ministère de l’Intérieur, qui range les communes en différentes « strates » de population (plus de 100.000 habitants ; de 100.000 à 30.0000, etc.). L’Argus des communes compare donc les dépenses d’une commune à celles de sa « strate » de population.

Dans chaque « strate » de population les communes ont été classées par ordre décroissant des dépenses totales par habitant. Les 5% les plus dépensières obtiennent la note 0/20, les 5% les moins dépensières la note 20/20. Entre les deux, la note dépend de la position de la commune dans sa « strate ».

A noter : dans la dépense totale, on ne distingue pas entre dépense de fonctionnement et d’investissement.

>Palmarès des communes

En-dessous de la note principale, nous avons indiqué le « top 3 » des communes les plus économes et le « flop 3 » des communes les plus dépensières. Il s’agit des communes de même taille que la commune de référence, et du même département ; sauf pour les grandes villes de plus de 100 000 habitants, auxquelles nous avons comparé les communes de même taille mais à l’échelle nationale.

>Impôts et taxes

On indique ici le montant par habitant des impôts et taxes prélevés par la commune, ainsi que par l’intercommunalité (le cas échéant).

Remarque : depuis 2011, la taxe d’habitation a augmenté du fait de la récupération par les communes de la part départementale.

>Dette

On indique ici le montant de la dette par habitant pour la commune.

>Dépenses

On indique ici plus en détail les dépenses engagées par la commune depuis 2008, en distinguant au sein de la dépense totale les dépenses de fonctionnement ainsi que les dépenses de personnel qui font partie des dépenses de fonctionnement.

Une dernière ligne indique les dépenses supplémentaires générées par l’intercommunalité à laquelle appartient la commune le cas échéant.

Dans cette section, nous indiquons également une seconde note sur 20, qui sanctionne l’évolution du montant des dépenses publiques engagées depuis 2008 (première année du dernier mandat du maire sortant) jusqu’à 2015.
Cette seconde note est importante pour juger de l’effort fait par la commune pour maîtriser ses dépenses au cours des dernières années.

En effet, même si le niveau de dépenses reste plus important que la moyenne nationale, il peut être en diminution régulière, marquant ainsi le souci d’économie du maire, que ne reflètera pas la première note sanctionnant uniquement le montant des dépenses 2015.

Au contraire, une commune ayant obtenu une bonne note pour son montant de dépenses 2015, parce qu’elle a moins dépensé que la moyenne nationale, peut mériter une mauvaise note d’évolution des dépenses, si celles-ci n’ont cessé d’augmenter.

Comme pour la première note, les communes de la « strate » ont été classées par ordre de progression décroissante de leurs dépenses entre 2008 et 2015. Les 5% qui ont le plus progressé reçoivent la note 0/20, les 5% qui ont le moins progressé (voire diminué) ont la note 20/20, etc.

Remarques et objections

Communes touristiques : population légale/population DGF

Dans les communes touristiques (bord de mer, montagne notamment), la population est accrue pendant la saison touristique, ce qui entraine des dépenses supplémentaires, par exemple entretien des routes, office du tourisme, etc.

C’est pourquoi, lors de la mise à jour en 2014, nous avons choisi de changer de méthode pour décompter le nombre d’habitants des communes. Au lieu de reprendre la méthode de l’Insee, qui donne les chiffres de « population légale » et que nous avions utilisée jusqu’à présent, nous avons adopté la méthode de la Direction Générale des Finances (DGF), qui a l’avantage de mieux tenir compte des zones touristiques, en ajustant le nombre d’habitants par le nombre de résidences secondaires. La DGF compte un habitant supplémentaire pour chaque résidence secondaire sur la commune.

Pour les communes très touristiques comptant plus de 10% de résidences secondaires, passer du nombre d’habitants « Insee » au nombre d’habitants « DGF » est un changement significatif ; c’est pourquoi nous n’affichons pas, pour ces communes, de deuxième note ni de courbes d’évolution des dépenses depuis 2008.

L’Argus des communes ne fournit pas tous les éléments nécessaires pour juger de la gestion d’une commune

Le maire est invité à réagir s’il le souhaite à la note de sa commune, ce qui lui permet d’apporter des éléments complémentaires non mentionnés par notre outil qui note de la même façon toutes les communes de France et ne prétend pas rendre compte de toute la réalité.

L’objectif de l’Argus des communes est avant tout de susciter un dialogue entre le maire et les citoyens, à partir de chiffres officiels, accessibles, faciles à contrôler, permettant des comparaisons entre communes. Ce dialogue est aussi facilité par la publication dans l’Argus d’autres informations sur la commune : endettement, évolution des impôts locaux, etc. Les internautes peuvent commenter librement les fiches des communes et sont invités à entrer en contact avec l’équipe municipale pour plus d’informations.

Dépenses de fonctionnement et d’investissement

On oppose souvent les dépenses de fonctionnement, jugées parfois clientélistes et dues à une mauvaise gestion, aux dépenses d’investissement, qui préparent l’avenir.

En réalité, les dépenses d’investissement, comme une piscine, un stade de sports, un carrefour giratoire sont des dépenses souvent très visibles, dont un maire peut se prévaloir pour être réélu. Elles peuvent entrainer dans l’avenir des dépenses supplémentaires de fonctionnement. Elles peuvent être inutiles, les installations étant peu utilisées. Il y a donc aussi des dépenses d’investissement clientélistes. Ce n’est pas un hasard si la moitié des carrefours giratoires existant dans le monde sont en France : c’est parce que les dépenses d’investissement sont trop systématiquement considérées dans notre pays comme des dépenses vertueuses, bénéficiant à la population.  Si les dépenses d’investissement n’étaient pas prises en compte, la comparaison entre communes serait faussée. Ces dépenses étant souvent très visibles, un maire qui a fait beaucoup de dépenses d’investissement utiles peut facilement justifier une faible notation auprès de ses administrés.

A noter : les communes qui disposent de davantage de ressources (entreprises, population imposable) peuvent dépenser davantage. C’est une raison supplémentaire pour que leurs habitants contrôlent de près leurs dépenses.

Dépenses d’ordre

Le plan comptable des collectivités locales est différent du plan comptable général des entreprises et introduit deux anomalies dans leurs comptes : a) il comptabilise les remboursements d’emprunt comme des dépenses d’investissement, ce qui augmente anormalement celles-ci ; b) avant de venir en diminution des biens possédés par une collectivité, la vente d’un immeuble ou d’un terrain par une collectivité passe par un compte de dépenses de fonctionnement et gonfle anormalement celles-ci (écritures dites d’ordre).

Pour le a), le ministère des Finances publie pour chaque collectivité le montant des remboursements d’emprunt ; il devrait donc pouvoir sans gros problème publier comme investissements le seul montant des investissements (sans les remboursements d’emprunts) ; pour le b) c’est un changement plus important qui lui est demandé puisqu’il s’agit d’un changement du plan comptable des collectivités (appelé M 14).

L’Argus des communes souhaite rendre plus accessibles et plus lisibles les données financières des communes. C’est pourquoi Contribuables Associés a adressé en mars 2014 un courrier aux autorités compétentes  afin de relayer les interrogations de nombreux maires concernant les dépenses d’ordre.

Le ministre Michel Sapin, ministre des Finances et des comptes publics, et Christian Eckert, secrétaire d’État chargé du Budget, ont répondu au courrier de Contribuables Associés en septembre 2014. Ils expliquent comment l’existence des opérations d’ordre dans les comptes publics « trouvent leur justification dans l’application du principe comptable de prudence qui s’impose aux collectivités locales et plus largement des principes de sincérité et d’image fidèle du résultat de leur gestion comme de leur patrimoine et de leur situation financière, inscrits à l’article 47-2 de la Constitution. » (…)

« Si elles ne donnent effectivement pas lieu à un flux financier, ces opérations n’en constituent pas moins des dépenses qui sont prises en compte dans l’obligation de présenter un budget en équilibre. Elles ont donc un impact direct sur le volume des ressources (dont les ressources fiscales) à prévoir pour équilibrer le budget. »

06 Octobre 2016

Suite à la demande du Groupe FN, Le maire refuse de soumettre au conseil Municipal la motion

«  Ma commune sans migrants » 
Dans le contexte du démantèlement de la jungle de Calais ainsi que de l’accueil  par la France de près de 30 000 migrants sur deux ans consécutivement au plan de relocalisation décidé par la commission européenne, le ministère de l’intérieur est en train de préparer un schéma visant à disséminer près de 12 000 migrants dans toutes les régions de France, exception faite pour l’île de France et la Corse. Déjà, des villages ont été sélectionnés par les préfectures sans aucune concertation préalable avec les populations et les exécutifs locaux concernés.

Cette politique de dissémination de la jungle de Calais est très majoritairement rejetée par les populations locales. De plus le caractère autoritaire et unilatéral des décisions préfectorales suscite une véritable colère chez les populations locales à qui on demande d’obtempérer sans leur demander leur avis. Des manifestations et des réunions publiques ont déjà été organisées et des pétitions distribuées, ce qui démontre que ce thème mobilise les citoyens.

Motion « Ma commune sans migrants »
Déclaration liminaire

Considérant que l’accueil de migrants génère un coût financier et social que nos communes, soumises à la baisse des dotations de l’Etat, ne peuvent plus supporter  sans augmenter la fiscalité locale ;

Considérant qu’il est impensable de demander aux contribuables locaux déjà durement éprouvés par la crise économique et sociale, de contribuer financièrement à l’accueil de migrants sur le territoire de leur commune,

Considérant que l’installation de camps de migrants situés à proximité des cœurs de ville engendre des tensions graves avec les administrés de nos communes, nuit à l’ordre public, asphyxie l’économie locale, et menace l’exercice des libertés individuelles garanties constitutionnellement,

Considérant que les corridors migratoires qui sont empruntés par des migrants permettent à des djihadistes de pénétrer sur le territoire de la République en vue de commettre des attentats contre nos populations, et qu’il n’est pas exclu que certains soient infiltrés dans les groupes de migrants disséminés dans les centres d’accueil et d’orientation,

Considérant que l’immigration massive nourrit les revendications communautaristes contraires au principe de laïcité, principe que sont tenus de respecter les élus locaux dans la mise en œuvre de leur politique municipale ;

 

Motion « Ma commune sans migrants »

 

-1-

Les communes signataires s’engagent à s’opposer au plan d’accueil des migrants, consécutif à la mise en œuvre par l’Etat français de l’accord européen de relocalisation prévu par l’article 78 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne ;


-2-

Les communes signataires s’engagent à s’opposer au plan d’accueil de migrants, consécutif au démantèlement de la jungle de Calais ;
 

-3-

Les communes signataires s’engagent à ne verser aucune subvention aux associations dont l’objet social est de promouvoir l’immigration massive et/ou l’accueil de migrants en situation irrégulière;

 
-4-

Les communes signataires s’engagent à s’opposer par tous les moyens légaux à l’installation de centres d’accueil et d’orientation (CAO) et/ou à l’extension d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA);

 
-5-

Les communes signataires s’engagent à utiliser tous les moyens légaux afin d’obtenir l’évacuation des camps sauvages de migrants ou la cessation de toute emprise irrégulière par des groupes de migrants sur le territoire de la commune,

 
-6-

Les communes s’engagent à utiliser tous les moyens de communication à leur disposition pour faire connaître leur opposition à l’accueil de migrants sur leur territoire,

  
-7-

Les communes organiseront une réunion publique d’information à destination des administrés afin de les renseigner sur l’impact des politiques d’accueil des migrants et les raisons objectives qui motivent une opposition à leur accueil.

 
-8-

Adopté en conseil municipal, cette motion doit être communiquée aux représentants de l’Etat dans l’arrondissement et le département de la commune, au conseil départemental et au conseil régional dans lequel la commune a son siège.

 

23 Septembre 2016

Droit de réponse à l’article « Les communistes en campagne contre les armes

Les policiers municipaux seront formés par les écoles de Gendarmerie ou de Police Nationale.
 Pour conserver annuellement leur port d'arme, ils devront effectuer deux séances de tirs au minimum avec pour chacune d'elle, 25 cartouches, ce qui est plus que la plupart des agents en uniformes armés !

L'utilisation des revolvers n'est possible que, en cas de légitime défense, pas de cow-boys en police municipale.

Les communistes sont en colère car ils préfèreraient que l’argent de la votation, sans valeur légale, aille renforcer l’aide sociale, les actions contre le chômage et la précarité.

Selon le FN, la sécurité est très importante pour permettre à Argentan de devenir « Attractive et dynamique »

Argentan serait une ville calme d’après le PCF

 Saint Etienne du Rouvray était elle aussi une ville calme jusqu’à l’assassinat du Père Hamel.

Magnanville était elle aussi une ville calme jusqu’à l’assassinat de deux policiers.

Argentan voit tout de même régulièrement des feux de poubelles, des voitures brûlées ou détériorées, des cambriolages, et nous conseillons aux responsables PCF de se promener la nuit dans certains quartiers de la ville pour vérifier où se font les transactions de drogue et autres….

Pourquoi la vidéo surveillance doit être réservée aux bâtiments publics qui ont bénéficié de gros investissements ?

Le FN avait réclamé un référendum qui a une valeur légale et non une votation.

Nous renouvelons toute notre confiance aux policiers Municipaux.

FORCE OUVRIERE POLICE MUNICIPALE répond aussi sur leur site :

  1. FOPM REPOND A NICOLAS LEDENTU ARGENTAN, la ville des BISOUNOURS où rien ne se passera jamais, une ville tranquille… Alors que notre pays est toujours en état d'urgence, que la menace est constante, que certains maires pourtant contre, prennent enfin leurs responsabilités au vu des événements et arment maintenant leurs agents, à #ARGENTAN, on attend probablement un drame....Triste France. M le maire, Pierre PAVIS a déjà démontré il y a quelques semaines qu'il est incapable de prendre les mesures nécessaires à la protection de ses #policiersmunicipaux et de ses administrés en refusant à ses policiers une première fois (malgré leur demande insistante) les moyens pour travailler en sécurité, voilà qu'aujourd'hui, M le maire demande l'avis aux administrés pour entériner son refus ! Sera t'il épris d'autant d'esprit démocratique sur d'autres sujets, interrogera t'il les Argentanais sur le montant des impôts, le tarif de la cantine, de la piscine ou autre ? A FOPM nous en doutons ! Cerise sur le gâteau, voilà maintenant qu'un groupuscule politique (- de 15 points) au travers d'un « leader très locale » (https://www.facebook.com/nicolas.ledentu) s'immisce dans le débat qui traite pourtant d'un sujet grave alors qu'ils en ignorent tout ! Il mélange du coup, politique archaïque et sécurité des fonctionnaires, moyens nécessaires pour travailler et logements sociaux....sa méconnaissance est intarissable sur les besoins, la réalité de terrain, les risques encourus à Argentan comme ailleurs dans l’hexagone par la #policemunicipale, même le coût de la formation des agents lui est étranger, mais pourtant il s'expriment publiquement contre. Comme disait AUDIARD, certains osent tout, c'est même à ça que l'on les reconnaît ! Pour votre information M LEDENTU, la formation pour un agent sera de 1600€ en moyenne selon les centres de formation pour une arme de la catégorie B. Soit, (on va vous faire le calcul) pour 5 policiers 8000€ et non 25000€ comme vous l'annoncez, enfin ce coût n’est pas non plus annuel puisque cette formation n'a lieu qu'une fois pour l'obtention du port d'arme. En revanche, (à #FOPM on est sympa !), on vous informe que chaque agent devra aller au stand de tir 2 fois par an au minimum et qu'une séance coûte environ 160€. Allez on récapitule, vu que les chiffres n'ont pas l'air d'être dans vos compétences non plus (1600 x 5) + (320 x 5) = 9600€ + 1700€ par taser ou (gratuit pour une arme de poing mise à disposition par l'état) on est très très loin des 35000€ que vous avanciez ! Enfin et pour conclure, rien n'empêche d'investir auprès des jeunes, des associations ou du fameux « bien vivre ensemble » et dans le même temps de veiller à la protection et à la sécurité des policiers municipaux et des habitants. D'être prêt au cas ou à intervenir, n'est-ce pas cela aussi de vivre ensemble ?
  2.  F. MICHEL SGAFOPM COMMUNICATION

 

22 Septembre 2016

Mail du groupe FN au Maire et Conseiller Municipaux d'Argentan

Monsieur le Maire,

Considérant que les règlements intérieurs des Conseils Municipaux doivent prévoir pour chaque conseiller la possibilité de présenter et de soumettre au vote du Conseil Municipale vœu de son choix.

Le Groupe FN vous demande de bien vouloir soumettre le vœu suivant au prochain conseil Municipal :

Motion « Ma commune sans migrants »
Déclaration liminaire

 

Considérant que l’accueil de migrants génère un coût financier et social que nos communes, soumises à la baisse des dotations de l’Etat, ne peuvent plus supporter sans augmenter la fiscalité locale ; 

Considérant qu’il est impensable de demander aux contribuables locaux déjà durement éprouvés par la crise économique et sociale, de contribuer financièrement à l’accueil de migrants sur le territoire de leur commune, 

Considérant que l’installation de camps de migrants situés à proximité des cœurs de ville engendre des tensions graves avec les administrés de nos communes, nuit à l’ordre public, asphyxie l’économie locale, et menace l’exercice des libertés individuelles garanties constitutionnellement, 

Considérant que les corridors migratoires qui sont empruntés par des migrants permettent à des djihadistes de pénétrer sur le territoire de la République en vue de commettre des attentats contre nos populations, et qu’il n’est pas exclu que certains soient infiltrés dans les groupes de migrants disséminés dans les centres d’accueil et d’orientation, 

Considérant que l’immigration massive nourrit les revendications communautaristes contraires au principe de laïcité, principe que sont tenus de respecter les élus locaux dans la mise en œuvre de leur politique municipale ;

Motion « Ma commune sans migrants »

 

-1-

Les communes signataires s’engagent à s’opposer au plan d’accueil des migrants, consécutif à la mise en œuvre par l’Etat français de l’accord européen de relocalisation prévu par l’article 78 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne ;


-2-

Les communes signataires s’engagent à s’opposer au plan d’accueil de migrants, consécutif au démantèlement de la jungle de Calais ;
 

-3-

Les communes signataires s’engagent à ne verser aucune subvention aux associations dont l’objet social est de promouvoir l’immigration massive et/ou l’accueil de migrants en situation irrégulière ;

 
-4-

Les communes signataires s’engagent à s’opposer par tous les moyens légaux à l’installation de centres d’accueil et d’orientation (CAO) et/ou à l’extension d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA);

 
-5-

Les communes signataires s’engagent à utiliser tous les moyens légaux afin d’obtenir l’évacuation des camps sauvages de migrants ou la cessation de toute emprise irrégulière par des groupes de migrants sur le territoire de la commune,

 
-6-

Les communes s’engagent à utiliser tous les moyens de communication à leur disposition pour faire connaître leur opposition à l’accueil de migrants sur leur territoire,

  
-7-

Les communes organiseront une réunion publique d’information à destination des administrés afin de les renseigner sur l’impact des politiques d’accueil des migrants et les raisons objectives qui motivent une opposition à leur accueil.

 
-8-

Adopté en conseil municipal, cette motion doit être communiquée aux représentants de l’Etat dans l’arrondissement et le département de la commune, au conseil départemental et au conseil régional dans lequel la commune a son siège.

 Veuillez croire, Monsieur le Maire à l’expression de mes salutations patriotiques

17 Septembre 2016

Que se passe-t-il av. de la 2em DB à Argentan ?

Nous avons pu voir 3 panneaux de maison à Vendre, un panneau d’une maison déjà vendue, et nous savons que d’autres, dans un rayon d’un km ont été vendues ? A qui ?

Qui sont ces personnes qui veulent vendre ? Encore des départs d’Argentan ? Est-ce le projet de la future mosquée qui fait fuir certains habitants ? Ou ont-ils peur que leurs maisons ne soient plus vendables d’ici quelques mois….

15 Septembre 2016

Le Roi disait « Nous voulons », Le démocrate Pavis dit « Je veux»

Notre cher Maire veut, décide, exige.

Il déclare « si argentan se casse la figure, autour tout le monde est mort ». Mais Argentan est en train de se casser la figure, elle devient une ville moribonde. Les impôts locaux sont trop élevés, les magasins ferment, le nombre d’habitants qui paient des impôts diminuent, mais lui vit toujours dans le monde de « bisounours ». Du sport, des associations subventionnées, de l’Art. Il est temps qu’il reconnaisse que l’emploi est un vrai problème, mais n’est il pas celui qui a tout fait pour le détruire.

Il reconnaît qu’il ne soutient pas la politique du Président Beauvais. Nous l’avions compris, mais nous avons cru comprendre que dans les hautes sphères politiques, ils en avaient pris conscience.

 Aurons-nous avant le 31 Décembre, un nouvel inscrit sur les listes électorales, un monsieur Lambda, qui serait en fait un ponte envoyé par Paris, pour mettre de l’ordre ?

Il déclare « Si j’étais encore au PS »

Que veut dire sa phrase, :

A-t-il démissionné du PS ou a-t-il été démissionné du PS ? Quitte-il le bateau qui coule ?

Il déclare également « Je suis en fin de vie politique, ça me rend plus libre ». Il ne l’était donc pas ?

Va-t-il bientôt démissionner de son poste de Maire ?

Pour laisser la place à qui ? A son poulain ? A un membre du PS reconnu par les hautes sphères politiques ?

Au Président Beauvais ? C’est « le meilleur des plus mauvais » de notre point de vue.

Quant à la votation, il déclare je n’ai pas voulu de référendum trop lourd, trop cher, avant il disait que votation était le nouveau terme pour désigner référendum.

Il veut que nous lui fassions confiance, il y a de moins en moins d’Argentanais qui se laissent prendre à ses fausses promesses.

Le Maire n’admet pas la contradiction ?

Quant à sa phrase concernant le responsable syndical de Force ouvrière police municipale, elle est tout simplement scandaleuse, honteuse, ignoble.

Comment s’appelle un dirigeant qui emprisonne ses opposants politiques ?  

D’après le Larousse : « Le fascisme est une attitude autoritaire, arbitraire, violente et dictatoriale imposé par quelqu’un à un groupe »

N’est-ce pas ce l’attitude que lui reproche Madame Nicole Lecerf, conseillère Municipale démissionnaire : « Il n’y a pas de débat, pas d’échange sur le sujet ».

 C’est ce que nous disions depuis 2014 sur notre site.

Quant à la démission de Monsieur Potel, la réflexion du Maire « c’est une dégringolade un peu phénoménale » est lamentable et peu digne d’un homme politique

En ce qui concerne les démissions des Elus FN. Il y a, pour certain des problèmes de santé, mais pour la majorité, ce sont des personnes qui étaient sur la liste en 2014, mais qui depuis, sont parties sous d’autres cieux plus cléments pour l’emploi.

Suite article 13/09/16 ouest-France

08 Septembre 2016

Argentan peut-elle rivaliser avec Falaise dans la barbarie ?

Nous avons appris hier que la barbarie envers les animaux à Argentan était monnaie courante.

Des chats ou chiens enfermés dans des poubelles, ou maltraités, nous dirions plutôt torturés sadiquement par des personnes suivies par les services sociaux, et malgré l’intervention d’association de défense des animaux auprès des responsables, rien n’ait fait. Ces représentants se font donc complice d’actes de cruautés envers les animaux.

Mais chut, pas de vagues, pas de scandale, « la nomenklatura des béni-oui-oui » d’Argentan sait, fait semblant de s’offusquer, mais laisse entre les mains de certaines personnes connues des forces de l’ordre, de pauvres petits martyrs, pour assouvir leurs bas-instincts sauvages. Que feront les enfants de ces tortionnaires, torturons-ils aussi des animaux ou cela leur semblera trop normal et s’en prendront-ils à nos enfants ?

Il est inimaginable que dans une pseudo « démocratie » au XXIem siècle de tels actes soient encore perpétrés

06 Septembre 2016

Que se passe-t-il à La CDC ? Ce n'est pas le grand amour à Argentan et environs ? A lire jusqu'au bout.

Il ne faut pas s’étonner si bientôt les dirigeants du PS à Paris vont envoyer un » ponte » mettre de l’ordre dans cette guerre au PS d’Argentan. Affaire à Suivre

 Message du 04/09/16 13:43
> De : "Marie-Joseph PIERRE-BEYLOT" <mariejo.pierre@wanadoo.fr>
> A : "Marie-Joseph Pierre" <mariejo.pierre@wanadoo.fr>
> Copie à :
> Objet : Réflexions sur les délibérations du Conseil Argentan Intercom (6 sept. 2016)
>
> Chers Collègues et Amis,
>
> Je vous fais part de mes réflexions au sujet des délibérations proposées au vote du prochain Conseil communautaire.
>
> Avec l’assurance de mon amicale considération.
> Marie-Jo PIERRE-BEYLOT

  1. MODIFICATIONS À APPORTER A LA QUESTION D2016-66 URB (SUPPRIMER LES EXPRESSIONS A CARACTÈRE DÉVALORISANT)
QUESTION D2016-66 URB  OBJET : PRESCRIPTION D’UN SCHEMA DIRECTEUR DE REDYNAMISATION DU CENTRE- VILLE COMPRENANT UNE ETUDE SUR L’IMPLANTATION D’UN MARCHE COUVERT     1. Contexte La ville d’Argentan concentre l’essentiel des commerces, équipements et services de proximité du territoire d’Argentan Intercom et du bassin de vie d’Argentan. À l’instar des villes moyennes, Argentan connaît, depuis 2000, une désertification de son centreville et un déclin démographique important. Il existe aujourd’hui une vacance importante en centre-ville aussi bien pour les commerces que les logements. Le centre-ville d’Argentan souffre aujourd’hui d’une image vieillissante avec des aménagements urbains très minéraux et dégradés et l’absence d’un cœur de ville clairement identifié. Malgré ces constats, Le centre-ville d’Argentan peut s’appuyer sur des atouts à valoriser, tels que : - une part non-négligeable de commerces indépendants, - la gratuité du stationnement, - le nombre important de parkings et de places de stationnements en proximité immédiate avec la rue commerçante, - des terrains disponibles pour engager de nouveaux projets, - des bâtiments et des logements vacants, - l'aménagement des berges de l’Orne, un projet d’aménagement qualitatif moderne en entrée de cœur de Ville, - le recrutement récent d’un manager de ville..... ........ IL EST PROPOSE AU CONSEIL COMMUNAUTAIRE * De prescrire l’élaboration d’un schéma directeur de redynamisation du centre-ville d’Argentan comprenant une étude d’implantation d’un marché couvert. _____________________________________________________________________________ QUESTION D2016-67 URB     OBJET : CREATION D’UN PSLA ET AMENAGEMENT URBAIN DU CENTRE-VILLE D’ARGENTAN : LANCEMENT D’UN CONCOURS D’ARCHITECTURE POUR LE BATIMENT     1 - Désertification médicale et revitalisation dynamisation du centre-ville d’Argentan L'aggravation de la situation démographique médicale et ses conséquences sur l'offre de soins ambulatoires notamment dans les régions rurales font de l'accès aux soins un enjeu majeur. Dans les années à venir, la moitié des médecins généralistes en exercice sur le territoire va partir à la retraite. Les Pôles de Santé Locaux et Ambulatoires (PSLA) permettent de consolider l’accès aux soins sur des territoires fragilisés. Ils sont constitués entre des professionnels de santé (le cas échéant de maisons de santé), de réseaux de santé, d’établissements de santé, d’établissements et des services médicosociaux, des groupements de coopération activités de soins de premier recours, le cas échant de second recours, et peuvent participer aux actions de prévention, de promotion de la santé et de sécurité sanitaire. Aujourd'hui, de nombreux professionnels de la santé du territoire ont déjà émis le souhait d'intégrer ce dispositif.
Dans ce sens, pour lutter contre la désertification médicale du bassin de vie d’Argentan, et dans le cadre de l'exercice de sa nouvelle compétence « accès aux soins de santé » Argentan Intercom a pour projet la création d'un pôle de santé libéral et ambulatoire conformément à la délibération du conseil communautaire du 15 décembre 2015. Le site d’implantation choisi est le square Nelson Mandela, à proximité immédiate de la mairie d’Argentan. Pour ces deux délibérations, qui décrivent Argentan comme une ville moribonde, je demande la suppression du préambule négatif et dévalorisant de la QUESTION D2016-66 URB, qui ne correspond pas exactement à la réalité, puisque la suite du texte présente son état actuel comme un « atout ». La réussite d’Argentan-intercom ne peut se faire que dans l’estime et le soutien mutuels entre les communes partenaires et la commune-centre. C’est ensemble, chacun avec ses responsabilités, ses richesses et son histoire, et par une gestion réaliste, que nous surmonterons les défis actuels.
—————————————————————————————————————————————————————
2. CADEAUX AUX FUTURS (PEUT-ÊTRE) NOUVEAUX ARRIVANTS, QUI NE RÉCLAMENT EN FAIT QU’UNE BONNE GESTION... QUESTION D2016-69 EQU OBJET : CDC DES COURBES DE L'ORNE ET DU PAYS DU HARAS DU PIN : CONVENTIONS RELATIVES A L’APPLICATION DES TARIFS COMMUNAUTAIRES L’accès aux équipements communautaires est régi par deux catégories tarifaires : un tarif général et un tarif CDC ; ce dernier étant moindre que le premier. Cette différence est justifiée par le fait que le financement de ces services est assuré pour l’essentiel par les contributions des résidants de la communauté de communes. Dans le cadre de la réforme de l’intercommunalité, la communauté de communes d’Argentan Intercom fusionnera selon toute vraisemblance (ça veut dire quoi? ils viennent ou ils ne viennent pas?) au 1 janvier 2017 avec la communauté de communes des Courbes de l’Orne et la communauté de communes du Pays du Haras du Pin. Ainsi, les équipements communautaires verront les bénéficiaires du tarif CDC élargi au nouvel ensemble crée. Par une volonté d’anticipation (de quoi, s’ils ne viennent pas?) et d’organisation des services, il apparaît profitable (à qui? aux éventuels arrivants ou plutôt à ceux qui leur proposent ce pourboire?) que tous les habitants de la communauté de communes créée au 1 janvier 2017 puissent profiter des tarifs communautaires dès le mois de septembre 2016. Il est pour ce faire, nécessaire d’établir une convention avec chacun des établissements concernés. Vu les délibérations du conseil communautaire n°D2015-84 EQU et D2015-87 du 30 juin 2015 relatives aux tarifs 2015/2016 du centre aquatique intercommunal ; Vu la délibération du conseil communautaire n°D2015-85 EQU du 30 juin 2015 relative aux tarifs 2015/2016 du conservatoire intercommunal de musique, danse et théâtre ; Vu la délibération du conseil communautaire n°D2015-86 EQU du 30 juin 2015 relative aux tarifs 2015/2016 de la médiathèque intercommunale. Considérant que la CDC Argentan Intercom va être amenée (on anticipe ici sur les résultats des négotiations) à fusionner avec les CDC des Courbes de l’Orne et du Pays du Haras du Pin au 1 janvier 2017, il apparaît souhaitable (encore une fois pour qui? avant d’être marié, on n’est pas marié, et on n’a droit à aucune récompense anticipée et à aucun avantage préalable à la signature
du contrat) de faire bénéficier les habitants des communautés de communes de l’application des tarifs communautaires dès le mois de septembre 2016. Considérant que des conventions avec les établissements concernés doivent être établies afin de pouvoir faire bénéficier l’ensemble des habitants du futur EPCI, de la tarification CDC IL EST PROPOSE AU CONSEIL COMMUNAUTAIRE : er ☛ D’approuver le principe de faire bénéficier des tarifs communautaires dès le 1 septembre 2016 aux habitants des communautés de communes des Courbes de l’Orne et du Pays du Haras du Pin. ☛ D’approuver la passation des conventions correspondantes. ☛D’autoriser monsieur le Président ou la vice présidente déléguée aux équipements communautaires à signer lesdites conventions.
L’arrivée des deux CDC des « Courbes de l’Orne » et du « Pays du Haras du Pin » est une chance et un renforcement majeur de notre commune représentativité dans la région et au cœur du département. C’est dire qu’elles sont évidemment les bienvenues parmi nous. Mais ce qu’elles attendent de nous, c’est une bonne gestion et une confiance mutuelle, non des cadeaux. Le flou artistique de ce langage protecteur – qui abuse des formules du droit pour anticiper le résultat des décisions qui doivent être prises à l’issue de libres négociations – vise à remercier à l’avance les nouveaux arrivants pour leur vote favorable. On est amené à percevoir un relent d’électoralisme dans cette généreuse proposition, dont l’intention serait de propulser à la tête de la nouvelle CDC ceux qui vont présenter la délibération. Le doute légitime qui s’élève risque de frapper de nullité l’élection qui s’ensuivra, et nous faire passer pour complices d’un coup visant à s’assurer la faveur des électeurs. Et cela, aux dépens de nos propres collectivités, déjà lourdement grevées par la nécessité de parer aux carences de l’actuelle CDC, qui s’offre maintenant le luxe de vouloir offrir des cadeaux de bienvenue prélevés sur notre commun budget, alors qu’elle est défaillante à remplir ses engagements, nous contraignant à pallier ses insuffisances. En outre, les promoteurs de cette délibération ignorent sans doute qu’au moins une des CDC pressenties a déjà inscrit à son budget actuel cette compensation des tarifs, sans attendre janvier prochain... JE DEMANDE LA SUPPRESSION PURE ET SIMPLE DE CETTE DERNIÈRE DÉLIBÉRATION, DONT ON PEUT TROP SOUPÇONNER LA DROITURE D’INTENTION.
Marie-Jo PIERRE-BEYLOT Le 2 sept. 2016
NB. Pour info sur la VRAIE SITUATION de la ville d’Argentan, lire l’article paru dans la presse nationale (Le Parisien, 30/08/2016): « CHÔMAGE, LES VILLES QUI RÉSISTENT », où Argentan occupe la 4e place nationale... ECONOMIE
INFOGRAPHIE. Chômage : ces villes qui résistent PARTAGE PARTAGERTWEETER STICKY NETWORK GOOGLE+LINKEDINPINTEREST INFOGRAPHIE. Chômage : ces villes qui résistent >Economie|Catherine Gasté et Sébastien Lernould 30 août 2016, 7h00 | MAJ : 30 août 2016, 8h14|7

ILLUSTRATION. Nous avons voulu voir si localement, à l'ombre des projecteurs, certaines régions réussissaient mieux que d'autres à s'en sortir. (LP / A.D.) Catherine Gasté et Sébastien Lernould Copyright the Rubicon Project 2010
LE FAIT DU JOUR. Le chômage a grimpé en flèche depuis 2008, mais certains bassins d'emploi ont réussi à le contenir. Que se cache-t-il derrière cette réalité ?
S'engager sur une baisse du chômage, promettre de retrouver le paradis perdu du pleinemploi... pas un politique n'y résiste. D'une campagne électorale à une autre, le refrain tourne en boucle. « Le chômage n'est pas une fatalité. Et j'inverserai la courbe », avait ainsi lancé François Hollande en plein entre-deux-tours des élections de 2012. Raillant alors le président sortant, Nicolas Sarkozy, qui avait dit, cinq ans plus tôt, que sa présidence « serait un échec si le taux de chômage ne revenait pas à 5 % en 2012 »... Qu'ils soient candidat à la présidentielle, député ou maire, l'emploi est, avec l'épineux sujet de la sécurité, leur thème de prédilection pour draguer les électeurs. La préoccupation numéro un des Français.   A-t-on tout essayé ? Nous avons voulu voir si localement, à l'ombre des projecteurs, certains réussissaient mieux que d'autres à s'en sortir. Pour cela, nous avons fait tourner les calculettes, analysé les chiffres du chômage de l'Insee sur une période longue : entre le 1er trimestre 2008 — au moment où la courbe a grimpé en flèche à cause de l'impact de la crise financière et économique — et le 1 er trimestre 2016. En huit ans, dans la métropole, le taux de chômage s'est envolé de 6,8 % à 9,9 % de la population active. Pas un endroit en France n'a été épargné.   Pourtant, certaines agglomérations ont mieux tiré leur épingle du jeu, en limitant la hausse du nombre de demandeurs d'emploi. Pourquoi ? Comment ? Nous sommes allés à Cherbourg (Manche), à Saint-Flour (Cantal) et à Houdan (Yvelines) pour comprendre les raisons de cette bonne résistance au chômage.   CES BASSINS D'EMPLOI QUI RÉSISTENT AU CHÔMAGE >>  Saint-Flour dit merci à l'A 75 >>  Les chantiers navals maintiennent Cherbourg à flot >>  A Houdan, les PME se serrent les coudes   Verdict ? Il n'existe pas de modèle unique, mais plutôt un mélange d'ingrédients locaux : des élus qui retroussent les manches pour attirer les entreprises, des avantages géographiques bien exploités, des infrastructures adaptées, etc. Autrement dit, les bonnes pratiques qui marchent à un endroit ne sont pas toujours transposables ailleurs.   D'autant que derrière un bon taux de chômage peuvent se cacher des artifices statistiques. « Beaucoup de zones d'emploi qui ont un faible taux de chômage sont en réalité des territoires peu attractifs qui perdent des habitants, notamment des jeunes », prévient l'Insee. Forcément, il est plus facile d'avoir peu de chômeurs quand la population s'en va...   Raison pour laquelle des économistes mettent en garde sur l'utilisation « politique » du fameux taux de chômage comme seul instrument de mesure de l'emploi. L'enjeu est bien évidemment d'inverser la courbe, comme le martèle François Hollande qui en fait la condition pour se représenter. Mais pas n'importe comment : en créant des emplois.  

Réponse :

À : Marie-Joseph PIERRE-BEYLOT <mariejo.pierre@wanadoo.fr>
Objet : RE : Réflexions sur les délibérations du Conseil Argentan Intercom (6 sept. 2016)
 
Madame Pierre-Beylot,
Les mauvaises relations entre le maire d'Argentan et le président d'Argentan Intercom agacent sérieusement plusieurs d'entre nous. Votre virulente attaque contre le président, en conseil communautaire, était scandaleuse. Elle visait la personne.
Je crois savoir que vous êtes adjointe au maire d'Argentan?
Les commentaires que vous nous soumettez cachent mal une nouvelle querelle faite au président de la CDC.
Ne comptez pas sur moi pour vous suivre.
Salutations distinguées.
Jacques Prigent. Maire de Trun. Délégué Argentan Intercom.
 
Bonsoir ,
Je suis d’accord avec Jacques Prigent et ne souhaite pas donner suite à la proposition de Madame Pierre-Beylot .
Salutations .
Picco Alain .Maire de Saint-Gervais-de–Sablons . Délégué Argentan Intercom .
 

 

 

02 Septembre 2016

Monsieur Jacques AMIOT quitte le Conseil Municipal, le Conseil Communautaire, Argentan, et la France !

Et oui ! encore un qui est écœuré par Argentan et par la politique en France, il part à l’étranger, encore un qui ne donnera plus ses impôts en France. Nous lui souhaitons un bon voyage et l’assurons de notre amitié, il votera tout de même en 2017.

Il n’est pas le seul, d’autres ne vont pas jusqu’à quitter la France, mais ils vont partir d’Argentan, écœuré par les impôts locaux et par la politique de la Mairie.

Certains partiront avant la fin novembre 2016…..

La population d’Argentan va encore diminuer, et ceux qui sont vont faisait partie de 45 % de Français qui paient des impôts…..

C’est donc Monsieur Noël PINSON, un jeune Argentanais qui va le remplacer au Conseil Municipal et à la Communauté des communes.

Madame Lecoeur sera donc entourées de deux jeunes argentanais avec Stéphan MANCEL et Noël.

La jeunesse va apporter un nouveau souffle, ce qui fera du bien en face de nos patriarches…..

26 Août 2016

Savent-ils mesurer et compter à Argentan ?

Nous nous sommes laissés dire que les responsables d’Argentan ont décidé de construire une « mini-gare routière » pour les usagers des bus près de la Mairie.

Mais d’après nos sources, au moment de faire les essais avec un vrai bus grandeur nature, cela se serait avéré impossible ?

Pourquoi, les plans auraient été prévus pour des lilliputiens, et le bus n’aurait pas pu manœuvrer. Donc tout est à refaire sur le dos des contribuables argentanais.

Nous comprenons mieux pourquoi la population baisse, devant tant d’incompétence et de gaspillage, mais comme il s’agit de la population qui paient des impôts, et l’exode n’est pas terminé d’après nos sources. Qui va alimenter les caisses pour entretenir les stades qui font d'Argentan une ville qui se meurt ?

21 Août 2016

Des Fichès S à Argentan ?

Il y aurait 2 fichès S dans notre ville, selon des sources sûres. Un des deux est particulièrement connu, et son père se serait distingué par son comportement ignoble lors de la distribution de denrées par une association, qui lui a valu une sanction. Le Maire a été prévenu mais il préfère taire la vérité à ses administrés afin qu'ils continuent, par leurs dons, à nourrir ces personnes.

19 Juillet 2016

Une minute de silence à Argentan

Hier, comme dans toute la France, une minute de silence a été respectée à Argentan devant la Mairie.

Il y avait quelques Elus, le personnel de la Mairie autour du Maire qui a déclaré qu’en ce jour il ne ferait pas de discours, mais enfin nous avons tout de même eu droit à une leçon de morale.

Tout d’abord sur l’éducation des enfants qu’il fallait resserrer, il fallait aujourd’hui mettre des barrières aux enfants.

Mais, Monsieur le Maire,

Ne faites-vous partie de cette génération des « il est interdit d’interdire » ?

Ne faîtes-vous partie de cette génération d’Elus qui ont mené la France à cette situation ?

Ne faîtes-vous partie de ceux, qui depuis 40 ans, insultent, méprisent, les membres du Front National, que vous accusez de tous les maux ?

Ne faîtes-vous pas partie de ces politiques qui accusent Jean-Marie LE PEN de racistes, d’Islamophobes, alors qu’il ne faisait que prédire la situation actuelle, peut-être avec des mots pas très « catholiques », mais c’était le seul moyen pour que la presse parle de lui ? 

Ensuite, nous avons eu le droit à une leçon sur le respect entre adultes, "Il faut que les adultes apprenent à se respecter"

C’est l’hôpital qui se fout de la charité, il devrait, comme certains de ses semblables commençaient par respecter les Elus de l’opposition. Car on peut constater que dans chaque conseil Municipal, il n’a de cesse d’insulter, de hurler et de faire taire l’opposition qui, contrainte et forcée, ne peut que se taire sous la menace d’une expulsion.

Et pour terminer, il n’a même pas fait chanter « La Marseillaise », Pourquoi ? La connaît-il ?

05 Juillet 2016

Argentan : Pavis met en colère la police Municipale

Voici le mail  que nous venons de recevoir : Nous les soutenons totalement .

 Message du 05/07/16 à 01:13
> De : communicationfopm@gmail.com
> A : "brigitte" <lecoeur.brigitte@wanadoo.fr>
> Copie à :
> Objet : tr: Fwd: Demande de droit de réponse à l'Article sur la Police municipale d'Argentan

 

> Message du 05/07/16 01:03
> De : "FO Police Municipale Service Communication" <communicationfopm@gmail.com>
> A : lecoeur.brigitte@wanadoo.fr
> Copie à :
> Objet : Fwd: Demande de droit de réponse à l'Article sur la Police municipale d'Argentan


> Madame LECOEUR,

FOPM souhaitait vous transmettre copie de la demande de droit de réponse transmise au journal de l'Orne.
> Celui-ci faisant suite aux propos scandaleux de Monsieur PAVIS à sa police municipale après votre intervention au dernier conseil municipal.

Vous souhaitant bonne réception.
> Restant à votre disposition.
> Cordialement
> F.MICHEL
> SGA FOPM Service Communication

>
>
>

>
> > Monsieur le rédacteur en chef;
> >
> >
> >
> > Suite à la parution de votre article "Argentan Port d'arme, vidéo-protection : les Argentanais consultés", "FOPM" LE Syndicat des Policiers Municipaux de France  souhaiterait obtenir un droit de réponse à Monsieur PAVIS dans vos colonnes.
> > http://www.lejournaldelorne.fr/2016/07/03/port-d-arme-video-protection-les-argentanais-consultes/
> >
> >
> >
> > En effet, A FOPM nous sommes ulcérés de lire tant de sottises et de contres vérités en quelques lignes, émanant d'un élu de la République de surcroît. 
> >
> > Ces propos sont scandaleux et surtout, les Argentanais doivent savoir que leur élu préfère par idéologie et ignorance du sujet abordé, dépenser leurs impôts en achetant des armes tel le Pistolet à Impulsions Électriques (PIE) appelé communément "TASER" d'un coût d'environs 2000€ l'unité, plutôt que d'obtenir gratuitement des revolvers du Ministère de l'Intérieur. 
> > Les formations sont d'un coût quasi similaires quelque soit l'arme enseignée.
> >
> > Comment un agent en uniforme, sensé protéger les populations pourrait t'il le faire, si lui même ne peut se protéger avec les outils nécessaire?
> >
> > Le Maire, PIERRE PAVIS fuyant ses responsabilités de premier magistrat de la ville, se positionnant publiquement catégoriquement contre l'armement de ses agents, préfère à l'instar de la ville de Beauvais obtenir gain de cause en réponse à cette demande des policiers de la ville par la voie de la consultation citoyenne.
> >
> > Consultation tronquée selon nous avant même sa mise en place, par les annonces publiques de prise de position contre l'armement de l'élu. 
> >
> > De plus, la mairie organisera t'elle avant cette consultation une campagne d'information impartiale sur la réglementation, le port d'armes, les séances de tirs obligatoires des agents, les risques et avantages liés à la protection des policiers municipaux, à FOPM nous en doutons fort et suivrons ce dossier.
> >
> > Cette méthode pseudo-démocratique surtout publicitaire pose beaucoup de question pour l'avenir notamment sur plusieurs points où elle pourrait être également utilisée si Monsieur PAVIS était tant attiré par l'avis de ces administrés.
> >
> > Monsieur le Maire consultera t'il donc également les Argentanais sur le montant des futures taxes locales ou bien d'autres points tels le montant de la cantine ou encore combien de contraventions la police municipale devrait t'elle dresser au maximum selon eux?
> >
> > Enfin, consultation peu révélatrice des réels enjeux sur un sujet très technique ignoré tant par Monsieur PAVIS que par un administré lambda. 
> >
> > Le "PIE" ainsi que le "Flash-ball" sont des armes collectives, dites intermédiaires par la loi, c'est dire leurs inefficacités dans la protection des agents et des populations si elles sont l'unique armement de service!
> >
> >
> > -FOPM "LE" Syndicat des Policiers Municipaux de France souhaite au travers de vos colonnes rappeler quelques point importants aux lecteurs sur le sujet de l'armement des policiers municipaux.
> >
> > Si la demande d'armement s'effectue à la discrétion du maire, le préfet doit y répondre favorablement pour commencer le processus de l'établissement du port d'arme des policiers municipaux. 
> > S'en suivra une enquête de moralité, tests psychologiques et avis médical pour enfin déboucher sur la formation préalable à l'armement appelée chez nous (FPA).
> > Comme l'ignore probablement Monsieur PAVIS, ce n'est donc pas lui le détenteur du port d'arme, mais bien l'agent nominativement, rappelons que, à ce jour notre port d'arme n'est autorisé que, en tenue et en service. 
> >
> > La formation théorique judiciaire, puis pratique de maniement de l'arme et de tirs est distribuée dans les écoles de Gendarmerie ou de Police Nationale de l’hexagone par des moniteur Policiers Municipaux (MMA) qui ont été formés par ceux des écoles précédemment citées.
> >
> > Pour conserver annuellement notre port d'arme, nous devons effectuer deux séances de tirs au minimum avec pour chacune d'elle, 25 cartouches, ce qui est plus que la plupart des agents en uniformes armés!
> >
> > L'utilisation de nos revolvers n'est possible que, en cas de légitime défense, pas de cow-boys en police municipale, d'ailleurs aucun cas d'utilisation en dehors de la LD n'a été recensé à ce jour.
> >
> > Monsieur le Maire ne devait pas connaitre non plus ces points, lorsqu'il a formulés ses propos farfelus "une police municipale qui a une arme létale veut dire que le maire s’autorise, par délégation, à tuer quelqu’un. Ce n’est pas son boulot."
> > Nous sommes scandalisé de lire de telles bêtises, c'est une insultes aux milliers de Policiers Municipaux de France, qui chaque jour sont au plus près des citoyens à veiller sur leur sécurité. Nous sommes loin de la police municipale d’autrefois, nous sommes des professionnels de la sécurité, formés et entraînés.
> > Mais PIERRE PAVIS a raison sur un point, tuer des innocents n'est pas notre boulot!
> >
> > Rappelons enfin aux lecteurs, que suite aux tragiques événements derniers, le Président de la République a sollicité les Policiers Municipaux Français, que pour ce faire, il leur a mis à disposition des revolvers, qu'il a sollicité les maires de France à prendre part aux dispositifs de sécurités. Certains élus plus pragmatiques que d'autres, ont pris les dispositions nécessaires et ont envoyé en formation leurs agents. 
> > Pourtant, tel celui de Marseille, ce sujet n'était pas du tout à l'ordre du jour, mais l'actualité et la prise de risques quotidienne de la première police de proximité a fait évoluer leurs décisions. 
> > Seuls, quelques élus plus enclins au clientélisme, aveuglés par un dogmatisme politique préfèrent mentir à leurs administrés plutôt que de prévenir les risques.
> >
> > Pour conclure, FOPM rappelle à Monsieur le Maire d'Argentan que sa responsabilité pénale serait engagée si l'un de ses policiers venait à être blessé ou tué en service alors que l'enquête déterminerait qu'il ne leur a pas fournit les moyens de travailler en sécurité, et nous accompagnerons les victimes et familles!
> >
> >
> >
> > Pour le service communication
> > F.MICHEL
> > Secrétaire Général Adjoint FOPM
> >
> >
> >
> > FOPM
> >
> >    153 - 155 RUE DE ROME 75017PARIS
> >

30 Juin 2016

Référendum ou votation à Argentan

Suite à la question de Madame Lecoeur, au CM, concernant le référendum sur l’armement de la police Municipal, Monsieur le Maire a tenté de donner une leçon de français, en expliquant « On ne dit plus un référendum, mais une votation. « 

Nous sommes donc allés vérifier dans le dictionnaire.

La votation :

·  Action de voter.· 

·  En Suisse, synonyme de vote.
Etymologie : du latin votum, vœu
.

La votation est l'action de voter.
Le mot "vote" lui étant préféré, "votation" est peu utilisé, sauf en Suisse.


En Suisse, le terme votation désigne les référendums d'initiative populaire qui sont organisés trois ou quatre fois par an sur des questions relatives à la politique fédérale, cantonale ou communale. Les autorités sont dans l'obligation d'appliquer le résultat de la votation.

La votation désigne aussi le système de répartition des voix dans les assemblées d'actionnaires, en général en fonction du nombre d'actions détenues.

Qu'est-ce que qu'une votation ?

C’est avant-tout une formidable expérience démocratique décidée à la base.

Appliquée à la question des limites régionales et du statut de la Bretagne, une votation permet à sa population de s’exprimer librement sur le sujet et d’interpeller les institutions en place. Ce scrutin que nous vous proposons n’a aucun objectif électoral. Il vise simplement à recueillir l’avis des habitants et citoyens sur la question.

Le terme de votation vient du nom donné en Suisse aux référendums d’initiatives locales. Ces référendums sont en effet convoqués par la mobilisation des habitants, notamment par voie pétitionnaire, et reconnus par la constitution et la loi.

De telles initiatives ne sont pas prévues par la loi française.

A la différence d’un référendum, la votation citoyenne n’est pas un processus institutionnel décidé par les élus ou le gouvernement. C’est un référendum auto-organisé qui naît et existe par la mobilisation citoyenne.

Le référendum : Procédure de vote permettant de consulter directement les électeurs sur une question ou un texte, qui ne sera adopté qu’en cas de réponse positive..

La Constitution prévoit quatre cas de référendum :

28 Mai 2016

Réponse à Monsieur TABESSE Conseiller Municipal délégué de la majorité  PS d'Argentan, sur la Loi "EL KOMRI"

Concernant les manifestations de la loi « anti-travail » à Argentan, nous avons appris que Monsieur Tabesse s’insurge contre le fait que le FN ne manifeste pas à ses côtés contre la Loi « conneries », pardon EL KOMRI, dans le journal Ouest-France, mais que nous savons que ce journal ne nous donnera pas de droit de réponse, nous le faisons sur ce site

Mais nous nous permettons de rappeler à ce Monsieur, qu’il siège aux côtés du représentant de son « cher Président ».

Que ce Monsieur a toujours appelé à voter pour ceux qui, aujourd’hui, se foutent des travailleurs.

Qu’il veuille bien assumer ses choix et ne donne pas de leçons à ceux qui ont toujours combattu l’UMPS, qui depuis 40 ans se partagent le magot au détriment des travailleurs, des retraités, des chômeurs, des commerçants, des artisans, des PME etc….

Qu’il nous a toujours combattu violemment.

Comment nous aurait-il accueilli si nous avions osé nous placer à ses côtés en tête de cortège ?

Pour qui compte-t-il appeler à voter en 2017, si nous assistons à un face à face Hollande LE PEN ?

Pour qui compte-t-il appeler pour les législatives, dans le cas où un candidat FN serait face à un représentant du PS ?

C’est bien beau de mettre le pays à feu et à sang, lorsqu’on fait partie de ceux qui ont contribué à faire élire le Président de gauche traitre à ses promesses de campagne

Alors un petit examen de conscience ne lui ferait pas de mal à ce fervent défenseur du droit des travailleurs en-dehors des élections…..

25 Mai 2016

Argentan, une fois de plus, l'argent des contribuables est gaspillé , tous ces travaux pour rien ! grâce à des Elus  qui font

"joujou" avec l'argent des contribuables, mais comme le dit "papa françois, c'est l'Etat qui paie "

Pole de sante argentan du changement pour lemplacement

Ouest-France a écrit "Le futur pôle de santé libéral et ambulatoire, dont la livraison est prévue en 2018, pourrait finalement être construit près de la mairie.

La grogne des Argentanais aurait-elle fait bouger les lignes ? Ou bien le résultat des fouilles ? En tous cas, Ville et CDC viennent d'annoncer par voie de presse un revirement : c'est finalement le square Nelson-Mandela, près de la mairie (à la place de l'ancienne salle des fêtes), qui va être étudié pour l'implantation du PSLA.

20 Mai 2016

Nous vous avions parlé, voici quelques jours de ces personnes qui nous avaient téléphoné, car elles affirmaient vivre dans un garage, nous vous avions donc écrit : « des personnes vivraient dans un garage à Argentan ? »

Ces personnes ne se sont jamais présentées au rendez-vous que nous leurs avions fixé pour vérifier leurs dires.

1) Alors est-ce vrai ?

2) Est-ce un petit plaisantin ?

3) Ou est-ce un appel d’une personne mal intentionnée, pensant que nous allions nous engouffrer, et affirmer  une fausse information sans la vérifier ? Dans ce cas nous nous doutons de l'origine.......

19 Mai 2016

Enseignement Républicain à certains acteurs soignants d’Argentan !

Nous nous permettons d’informer certains ignorants locaux, qu’en l’An 2016 de notre ère, une Loi a été promulguée par un gouvernement socialiste, et que cette dite Loi est entrée en vigueur le 01 janvier 2016.

Cela concerne les mesures pour améliorer le quotidien des personnes âgées.

La loi donne la priorité à l’accompagnement à domicile afin que les personnes âgées puissent vieillir chez elles dans de bonnes conditions, et considèrent comme de la maltraitance le placement autoritaire

Nous nous étonnons donc du comportement de certains médecins ou infirmiers, qui ne donnent l’impression que de vouloir faire entrer les personnes âgées de force et contre leur gré, dans les EHPAD.

Pourquoi ? Est-ce par ignorance ? Est-ce financier ?

Pourquoi, alors que nous battons des records de personnes au chômage et au RSA, ne forme-t-on pas plus d’aides-soignantes pour leur permettre de s’installer en libéral, sous la responsabilité des infirmières et médecins ? Nous nous sommes laissés dire que c’est la Coordination des infirmières qui s’oppose à l’installation des aides-soignantes en libéral ? Pourquoi ?

Nous avons appris par internet que l’hôpital d’Argentan recherche deux Médecins Gériatres, afin de ré ouvrir la consultation mémoire, et pour le service Gériatrique. Si l’on sait que les études de Gériatre :

 Les études

  1. Les études médicales sont dispensées dans les unités de formation et de recherche de médecine. Elles se décomposent en 3 cycles : le premier cycle d’une durée de 2 ans, le deuxième cycle d’une durée de 4 ans et le troisième cycle, dont la durée varie entre 3 ans (pour la formation des généralistes) et 4 ou 5 ans (pour la formation des spécialistes).
  2. Pour être gériatre, il faut être titulaire d’un des diplôme d’études spécialisées ci-dessous permettant de s’inscrire en DESC de gériatrie dit du groupe II, c’est à dire qualifiant :
    • Cardiologie et maladies vasculaires, • Endocrinologie et métabolisme • Gastro-entérologie et hépatologie • Dermatologie et vénéréologie • Hématologie • Médecine générale • Médecine interne • Médecine physique et de réadaptation • Néphrologie • Neurologie • Oncologie • Pneumologie • Psychiatrie • Rhumatologie • Santé publique et médecine sociale

       

    • La consultation Mémoire existait à Argentan, pourquoi le Médecin Gériatre qui avait ouvert cette consultation, alors qu’il habite Argentan, a-t-il préféré partir travailler à 60 KMS de son domicile dans un autre département ?
    • Pourquoi les bénévoles de l’Association des soins palliatifs préfèrent faire du bénévolat en dehors d’Argentan ?  

Nous avons été confrontés à des témoignages qui nous ont sidérés.

  1. Une personne âgée à domicile dont l’état de santé est adapté à son environnement, qui profite des visites journalières de ses enfants, car domiciliés à 200 m, qui refuse absolument d’entrer en EHPAD, et se voit menacée d’être obligée d’entrer en EHPAD, ce qui se serait passé sans la détermination de ses enfants.

    Les enfants se sont vus convoqués chez le médecin qui leur a dit que ce maintien à domicile pouvait être considéré comme de la maltraitance (!!), et qu’il fallait un bilan établi par un Médecin Gériatre en leur donnant 2 noms de Médecin « faisant fonction de Gériatre ». Les enfants ont préféré faire établir ce bilan par un Gériatre diplômé et exerçant dans des EHPAD en dehors de l’Orne. Ce dernier, après un examen précis, un interrogatoire et des tests a conclu que cette patiente pouvait aisément rester à domicile, (avec les aides déjà en place). Une simple infirmière a osé trouvé étonnant les résultats de ce bilan. Combien d’années d’études a-t-elle fait pour oser critiquer l’expertise d’un expert ? Est-elle une experte en Gériatrie ?

  2. Une personne fait hospitaliser son frère, vivant seul à son domicile, elle s’entend dire que son frère doit entrer en EHPAD, à son refus, elle s’entend répondre par le médecin de service, « c’est comme ça et pas autrement ». Cette sœur dévouée refuse et grâce au médecin traitant outré par cette attitude, fait transférer le patient dans un autre centre, où, il commence à faire des progrès.
  3. Une personne âgée, en EHPAD, réclame le bassin, on lui répond « Vous êtes garni, vous pouvez faire dans votre couche » il était 11 H du matin et ce, en présence de sa fille.
  4. Une personne âgée, aveugle, se voit un jour confinée dans sa chambre, le plateau posé sur la table. Comment fait-elle pour manger ?

     

Nous suggérons que des formations sur la maltraitance et des formations sur la bientraitance soient enseignées obligatoirement à toutes les personnes en relation avec des personnes fragiles.

 Les types de maltraitance
Selon la définition proposée par le Conseil de l'Europe, «la violence se caractérise par tout acte ou omission commis par une personne, s'il porte atteinte à la vie, à l'intégrité corporelle ou psychique, à la liberté d'une autre personne ou compromet gravement le développement de sa personnalité et/ou nuit à la sécurité financière.»

Qu'elle ait lieu dans les résidences d'accueil ou en famille, la définition de la maltraitance n'a pas forcément le visage de la violence ordinaire. Elle peut tout aussi bien être morale ou financière.

La maltraitance peut aussi s'exprimer à travers de menues humiliations, de petites négligences, ou bien par un manque d'attention ou même d'affection.

Voici les différents types de maltraitance que l'on peut rencontrer et leur définition  :

http://www.capretraite.fr/images/puce-ronde-bleu.jpgMaltraitances physiques : coups, gifles, brûlures, contusions diverses, ecchymoses, fractures, contraintes physiques (contention abusive, bousculades, attouchements, viols...).

http://www.capretraite.fr/images/puce-ronde-bleu.jpgMaltraitances psychologiques : insultes, humiliation, intimidation, non-respect de la vie privée, chantage affectif, peur, menace de rejet, privation de sécurité et d'affection, privation des visites de la famille et des amis, enfermement, harcèlement moral et/ou sexuel...

http://www.capretraite.fr/images/puce-ronde-bleu.jpgMaltraitances financières : vol, extorsion de fonds, signature forcée, héritage anticipé, prélèvement indu de biens ou d'argent, donation en échange de promesses non tenues...

http://www.capretraite.fr/images/puce-ronde-bleu.jpgNégligences actives et passives : placement autoritaire, enfermement, contention, privation des aides indispensables à la vie quotidienne (manque d'aide, oubli de la personne, abandon...).

http://www.capretraite.fr/images/puce-ronde-bleu.jpgMaltraitances civiques : privation des droits élémentaires du citoyen...

http://www.capretraite.fr/images/puce-ronde-bleu.jpgMaltraitances médicamenteuses : excès de neuroleptiques ou privation des médicaments nécessaires...

 

 la médecine
Maltraitance des personnes âgées : lever le tabou

En France, la maltraitance toucherait 5% des personnes de plus de 65 ans et 15% des plus de 75 ans, soit 600.000 personnes selon les chiffres publiés par Alma France. On parle de maltraitance physique des personnes âgées, mais aussi psychologique : manque de soins et de communication, dévalorisation, humiliation, abus d'autorité… Des attitudes qui se retrouvent tant en institution qu'à domicile.

D'après l'Organisation mondiale de la santé, une personne âgée sur dix serait chaque mois confronté à la maltraitance. Une maltraitance physique mais aussi psychologique. La maltraitance des personnes âgées s'observe aussi bien en institution qu'à domicile.

Pour lutter contre la maltraitance des personnes âgées, des formations sont proposées aux soignants. Le but : leur apprendre les gestes et les attitudes qui conduisent à la "bientraitance". Ces formations sont basées sur une philosophie respectueuse de l'individu et sont composées de 150 techniques du "prendre soin".

Cette formation baptisée Humanitude a pour objectif de donner au personnel soignant des outils de soins et de communication basés sur le respect : "La bientraitance, ce sont des actions au quotidien que va mener le personnel. Tout le monde veut être bientraitant mais la question est de savoir s'il n'y a pas parfois un delta entre ce dont on a envie et ce que l'on fait. L'objectif est donc de fournir aux soignants un outillage adapté pour répondre aux situations quotidiennes qu'ils rencontrent en maisons de retraite et qui sont parfois difficiles", explique Emmanuelle Lacroix, formatrice "Humanitude". L'écoute, le regard, le toucher… sont autant d'outils qui permettent de lutter contre des comportements agressifs liés à la maladie.

La bientraitance, c'est aussi laisser le temps à la personne âgée de faire ce qu'elle peut encore faire : "Expliquer, solliciter la participation et surtout valoriser la personne. On sait très bien que quand on valorise quelqu'un, on arrivera beaucoup mieux à faire certaines actions", note Emmanuelle Lacroix, "ensuite, on a des outils très pratiques pour aider quelqu'un à s'asseoir au bord du lit, pour l'aider à marcher… car ce qui nous intéresse aussi, c'est de travailler sur cette notion de verticalité, vivre et mourir debout, puisque l'individu est fabriqué pour vivre debout".

Depuis une dizaine d'années, près de 800 établissements ont bénéficié de cette formation. Mais la formation et l'accompagnement ne sont pas uniquement réservés aux professionnels. Rosette Marescotti et Yves Gineste, fondateurs de l'Humanitude®, ont également sorti un DVD destiné aux aidants familiaux, intitulé "Maladie d'Alzheimer. Comprendre pour aider au quotidien". Ce DVD est disponible en grandes surfaces et sur le site de l'association Agevillage.

La prise de conscience de la maltraitance des personnes âgées a débouché sur plusieurs initiatives, et notamment en 2008, par la mise en place d'un numéro national : le 3977.

3977, c'est le numéro de la Fédération contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés. Chaque jour, 70 à 80 appels téléphoniques arrivent à la permanence téléphonique. Ils parlent de maltraitance physique mais surtout psychologique et financière comme le confie Guenaël Gouez, écoutant médico-social de la Fédération 3977 contre la maltraitance : "On nous appelle pour des situations très diverses. Il peut s'agir de situations de maltraitance à domicile, de violences conjugales, de difficultés avec des enfants qui bien souvent sont au chômage, sont sans revenus donc sont obligés de revenir habiter avec leurs parents… ce qui pose de gros problèmes car chacun ayant ses habitudes de vie, évidemment ces habitudes se télescopent et cela crée potentiellement des situations de maltraitance".

Tous les écoutants du 3977 sont psychologues. Leur rôle est d'avoir une écoute bienveillante et toujours diriger les personnes vers une association qui les prendra en charge près de chez eux. Et quand c'est la personne âgée, elle-même, qui appelle, une réelle écoute est nécessaire. "Une écoute, c'est recueillir la souffrance de la personne, ne pas la juger, contenir l'angoisse et la préparer à la résolution du problème. C'est de ne jamais perdre de vue que l'appel est quelque chose de ponctuel et qu'après, on va laisser la personne seule. Et l'attention particulière qui va être portée par les écoutants par rapport à cette personne âgée, ce sera avant de raccrocher de s'assurer qu'elle va bien, de s'assurer qu'elle ne regrette pas d'avoir dit certaines choses, de s'assurer qu'elle est en bon état émotionnel, en bon état psychologique", explique Sandra Sapio, responsable écoute et qualité de la Fédération 3977 contre la maltraitance.

Le numéro 3977 contre la maltraitance est accessible du lundi au vendredi de 9h à 19h.

    • Rappel de la LOI

Le 1er janvier 2016, la loi publiée au journal officiel du 29 décembre 2015 entre en vigueur. Voici un tour d’horizon des principales mesures de cette loi, relative à l’adaptation de la société au vieillissement, portée par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes et Laurence Rossignol, secrétaire d’Etat chargée de la Famille, de l’Enfance, des Personnes âgées et de l’Autonomie.

Sommaire

  • Des mesures concrètes pour améliorer le quotidien des personnes âgées et de leurs proches
  • La reconnaissance et le soutien des proches aidants
  • Un soutien à la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées
  • Un renforcement de la transparence et de l’information sur les prix pratiqués en EHPAD
  • Une réaffirmation des droits et libertés des personnes âgées
  • Comment les mesures de la loi seront-elles financées ?

    La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement a pour objectif d’anticiper les conséquences du vieillissement de la population et d’inscrire cette période de vie dans un parcours répondant le plus possible aux attentes des personnes en matière de logement, de transports, de vie sociale et citoyenne, d'accompagnement.

    La loi donne la priorité à l’accompagnement à domicile afin que les personnes âgées puissent vieillir chez elles dans de bonnes conditions.

    Enfin, en renforçant les droits et libertés des personnes âgées, elle vise à leur apporter une meilleure protection.

    Les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) désignent les organismes privés ou publics qui interviennent en qualité de prestataires, pour des actions liées aux actes essentiels de la vie, au soutien à domicile, à la préservation ou la restauration de l’autonomie dans l’exercice des activités de la vie quotidienne et au maintien et au développement des activités sociales et des liens avec l’entourage.

    Ils accompagnent notamment les personnes âgées, en situation de handicap ou dépendantes ainsi que les familles fragilisées.

    Le régime juridique des services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) est modifié par la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement.

    Désormais tous les services intervenant auprès des publics fragiles au sens du code de l’action sociale et des familles (CASF) : personnes âgées, personnes handicapées, familles en difficultés relèvent du régime de l’autorisation délivrée par le président du conseil départemental.

    Au 1er janvier 2016, tous les services agréés, basculent automatiquement dans le régime de l’autorisation pour une durée de 15 ans à compter de la date de leur dernier agrément.

    Tous les services d’aide à domicile seront désormais soumis aux mêmes règles de fonctionnement prévues dans un cahier des charges national qui devrait être publié à la fin du mois de janvier 2016.

    Textes de référence : L. 311-4, L. 311-5, L. 311-5-1, L. 312-1 II ; L. 313-1-2 et L313-1-3 ; L. 313-11-1 du code de l’action sociale et des familles.

    Maintien à domicile et prévention de la perte d’autonomie

    Les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD)
    Les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), créés en 1981, sont des services médico-sociaux qui interviennent au domicile des personnes âgées, des personnes en situation de handicap et des personnes de moins de 60 ans atteintes de pathologies chroniques ou présentant certains types d’affection afin de leur dispenser des soins (soins techniques infirmiers et soins de nursing).

    Les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) ont vocation tant d’éviter l’hospitalisation, notamment lors d’une phase aiguë d’une affection pouvant être traitée à domicile et ne relevant pas de l’hospitalisation à domicile, que de faciliter les retours à domicile à la suite d’une hospitalisation.

    Ils contribuent à prévenir la perte d’autonomie, à limiter les incapacités et à lutter contre l’isolement ; ils contribuent ainsi à retarder l’admission dans des établissements médico-sociaux.

    Ils dispensent des prestations de soins au domicile des personnes âgées et des personnes handicapées.

    Prestations de soins

    Les SSIAD assurent sur prescription médicale des soins infirmiers sous la forme de soins techniques et de soins de base et relationnels. Ils effectuent également une coordination des soins.

    Soins techniques
    Les soins techniques correspondent aux actes infirmiers côtés en AMI (actes médicaux infirmiers). Ils ne peuvent être effectués que par des infirmiers salariés du service, des infirmiers libéraux ou des centres de santé infirmiers ayant passé convention avec le SSIAD.

    Exemple d’actes médicaux infirmiers : prélèvement par ponction veineuse, injection intraveineuse, injection sous cutanée, pansement, pansement d’escarres, pose de sonde gastrique, extraction manuelle des selles, pulvérisation de produits médicamenteux, pose de perfusion ….

    Soins de base
    Les soins de base et relationnels correspondent notamment aux actes côtés en AIS (actes infirmiers de soins).

    Les soins de base sont définis, dans la terminologie des actes infirmiers comme les soins d’entretien et de continuité de la vie, c’est-à-dire l’ensemble des « interventions qui visent à compenser partiellement ou totalement les incapacités fonctionnelles, afin de maintenir ses fonctions vitales et de lui permettre de recouvrer l’autonomie ».

    Ces soins tiennent compte des habitudes de vie, des coutumes et valeurs de la personne soignée. Ils sont le plus souvent désignés par le terme de « nursing ».

    Les soins de base comprennent en particulier les soins d’hygiène, de confort, mais aussi « les interventions qui consistent à assurer à la personne soignée la propreté corporelle et à lui procurer un environnement sain et agréable » (circulaire du 28 février 2005 relative aux conditions d’autorisation et de fonctionnement des SSIAD).

    Les soins de base sont des soins qui répondent à une technicité bien précise qui est particulièrement importante pour la prévention de la survenue d’escarres.

    Coordination des soins
    Les SSIAD effectuent un travail de coordination, assuré par un infirmier coordonnateur pour coordonner :
    - les interventions relevant du SSIAD auprès de la personne prise en charge ;
    - les professionnels du service ;
    - les interventions du service avec les différents acteurs du secteur.

    Ils contribuent également à l’éducation et à la prévention en matière de santé :
    - Les SSIAD peuvent être amenés à participer à l’éducation thérapeutique des patients définie par les articles L. 1161-1 à L. 1161-6 du code de la santé publique.
    - Ils peuvent également mettre en œuvre des actions d’éducation à la santé et d’aide à l’autonomisation des soins en direction des usagers et de leurs proches.
    - Des actions de formation ou d’éducation et d’apprentissage à la réalisation des gestes peuvent enfin être mises en œuvre auprès des professionnels d’autres services à domicile.

    Textes de références : articles D. 312-1 à D 312-5-1 du CASF.

    Les Services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD)

    Afin de répondre de manière plus complète aux besoins des personnes fragiles, une nouvelle forme d’organisation des services à domicile a été mise en place en 2005 sous la forme de services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD).

    Les SPASAD apportent à la fois un accompagnement dans les actes de la vie quotidienne et des soins aux personnes prises en charge.

    Ils regroupent des services qui assurent les missions d’un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) et les missions d’un service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD).

    Un SPASAD peut être nouvellement créé ou constitué à partir d’un SSIAD et d’un SAAD pré existants. La création fait l’objet d’un arrêté d’autorisation conjoint du directeur général de l’ARS (Agence régionale de santé) et du président du conseil départemental.

    Par le rapprochement de ces 2 types de structures, les SPASAD favorisent la coordination des interventions tant autour de la personne accompagnée, qu’auprès des différents acteurs du secteur.

    Enfin, l’évaluation des besoins de la personne donne lieu à l’élaboration d’un projet individualisé d’aide, d’accompagnement et de soins, construit et mis en œuvre dans une démarche conjointe par les personnels de l’aide et du soin à domicile, pour une prise en charge plus cohérente.

    Textes de références : article D.312-7 du CASF.

    Les SPASAD « intégrés »

    La loi du 28 décembre 2015, relative à l’adaptation de la société au vieillissement, propose en son article 49 d’expérimenter, sur une période de 2 ans, une évolution des modalités d’organisation, de fonctionnement et de financement des SPASAD. L’objectif est de promouvoir le développement de ce modèle d’organisation de l’aide et du soin à domicile, et en particulier afin d’en améliorer la coordination et favoriser la mise en œuvre d’actions de prévention de la perte d’autonomie,

    Les expérimentations porteront sur une organisation et un fonctionnement intégrés des SPASAD pour assurer une plus grande mutualisation des organisations et des outils mais au-delà, une intégration des prestations au bénéfice de la qualité de l’accompagnement global de la personne et de la promotion de la bientraitance.

    Ainsi, cette nouvelle forme de SPASAD permettra aux personnes accompagnées de bénéficier :

13 Mai 2016

un nouveau commerce va fermer à Argentan ?

Un coiffeur de la rue Eugène Denis a déjà fermé et il se murmure que le second coiffeur ferait de même.......

10 Mai 2016

Nous recevons un message de lecteur, qui nous a laissé pantois.

Ce personnage nous interroge sur le caractère légal ou non des voiles musulmans que nous dénombrons de plus en plus dans notre cité « attractive et dynamique ».

Or, dans notre récit, il était fait mention de trois faits essentiels [vécus en direct lors d’une soirée en centre-ville] :

    • Un ballet incessant de véhicules de luxe, conduits par de jeunes personnes, cachées en partie par des vitres teintées, et qui posent question sur les ressources que ces richesses supposent.
    • L’existence de personnes, qui, démunies, logent dans un garage au cœur de la cité radieuse des sportifs Argentanais subventionnés à grands frais par nos impôts ainsi dépensés à contre emploi.
    • Le constat de l’existence de femmes voilées de plus en plus nombreuses dans la société civile, dont les racines d’après notre brillant Moscovici ne sont évidemment pas chrétiennes ! Certaines de ces femmes voilées sortirent d véhicules luxueux.
    • Notre lecteur dans sa réaction NE RETIENT QUE la description des femmes voilées et affirme "Il m'arrive assez souvent de me promener dans Argentan et même, occasionnellement, de fréquenter les restaurants. Or je n'ai jamais vu de personnes voilées (au sens interdit par la loi, vêtues de niquab) ni au volant ni ailleurs"!
    • Pas un mot pour les habitants qui logent dans un garage, ou qui ont de plus en plus de mal à finir les fins de mois, contrastant avec le défilé de véhicules de luxe, conduites par des "jeunes chances pour la France"!

Ceci nous démontre une fois de plus la cécité-surdité propagandiste qui anime ce genre de personnage, certainement très proche de la Mairie

Ce que les Argentanais ont le DROIT de SAVOIR, c’est que des habitants ultra-pauvres sont laissés pour compte! et que la transformation des valeurs historiques de notre société est également en marche accélérée au cœur de notre cité.

09 Mai 2016

Ils vivraient dans un garage à Argentan ?

Nous venons d’apprendre que deux personnes vivraient dans un garage, nous allons les rencontrer très vite.

Nous sommes stupéfaits d’apprendre que dans la ville si « attractive et dynamique » des personnes vivent dans un garage.

Et oui, dans cette ville où l’argent coule à flots pour le sport et les loisirs, des retraités n’arrivent plus à boucler leurs fins de mois. Des enfants se demandent pourquoi leurs parents ne peuvent pas leur payer le MACDO ou certaines affaires scolaires qu’ils peuvent voir entre les mains d’enfants « nouvellement arrivés sur Argentan » et pris en charge par la communauté.

Et oui, dans cette ville, où certains ont du mal à finir les fins de mois, on peut voir des dizaines de voitures de luxe, Mercédès, BMW, AUDI, conduites par des « jeunes chances pour la France ». Comment peuvent-ils se payer de telles voitures ? Avec quoi ?

On peut aussi apercevoir de plus en plus de personnes voilées conduites dans des voitures de luxe et fréquentant des restaurants.

Le visage d’Argentan commence à changer et ce très rapidement.

Pendant ce temps, des personnes vivent dans un garage ! Mais "tout va bien  Madame la Marquise "d’après le Maire !

02 Mai 2016

Les habitants de certaines rues d’Argentan peuvent-ils espérer avoir une ristourne sur la taxe d’ordures ménagère

En effet le vendredi 29 avril 2016, le camion de ramassage des sacs jaunes n’est pas passé dans les rues Georges Méheudin, de la Poterie et Paul Boschet. D’après les habitants, cela fait trois fois en un an. Quel est le problème ? Oubli ? Panne de camion ? Grève ? Ou simplement une nouvelle façon de faire des économies sur le dos des Argentanais ?

30 Avril 2016

Monsieur DENOUAL, ancien conseiller Municipal d'opposition, persiste et signe. Nous ne pouvons que le croire, car il n’a toujours œuvré  que dans l’intérêt des Argentanais. Et lorsque l’on voit que le Maire n’hésite pas à faire voter un budget avec :  la somme de 815 150 euros (+ 41 500 euros de charges exceptionnelles) qui ne sont pas expliquées et permettent une fois votées d’en disposer à sa convenance.  Le Maire veut que nous votions sans que l’on sache vraiment la destination de cet argent. . 

Sachant que pour l’année 2015, Monsieur « c’est moi qui décide » a fait voter dans les mêmes conditions, comme tous les ans, la somme de 1 131 700 euros de dépenses sans projets réels et concrets (+ 48 500 euros de charges exceptionnelles) (voir détail le 14 Avril 2016, page Argentan)

Si l’on considère qu’un budget d’investissement doit être voté avec des projets réels et concrets ? Car une fois voté, ces montants permettent d’en disposer à la convenance du donneur d’ordres, sans que l’on sache pourquoi on a voté. 

Nous sommes en droit de nous poser des questions ?

Monsieur Denoual écrit :

Les allergies du maire d'Argentan persistent lors des conseils municipaux.
 A l'évidence le maire est allergique à la démocratie par le mépris et l'insolence qu'il affiche lorsqu'il s'adresse à un ou une élue de l'opposition.
 Le maire ne tolère pas être questionné sur sa gestion et devient vite insolent.
 Lorsque je siégeais au conseil il avait pris l'habitude de ne pas répondre à mes questions, de m'insulter ou de me couper le micro!
 Quel grand démocrate!
 Au dernier conseil municipal, il s'en est pris à une élue d'opposition du FN qui voulait tout simplement savoir où étaient passés deux tableaux de Fernand LEGER.
 Une question banale que de savoir ce que devient le mobilier communal, mais le maire a fait une crise d'urticaire en étant particulièrement agressif dans sa réponse.
 Cerise sur le gâteau, il a menti ou il est atteint d'amnésie en affirmant qu'il n'y avait qu'un tableau de Fernand LEGER à la mairie, alors qu'il y a bien deux tableaux de Fernand LEGER donnés à la commune d'Argentan.
 Où est donc passé le second tableau de Fernand LEGER?
 Un avis de recherche doit être lancé!
 Cet épisode me rappelle la rubrique des vélos réparés pour 148 000 € et jamais retrouvés!
 Décidément, il se passe de drôles de choses à la mairie d'Argentan
!

26 Avril 2016

Les contradictions des autorités pour les environs d'Argentan

Les parents d’élèves de Vrigny, Marcei et Montmerrei ont ouvert les écoles, samedi, afin de trouver de nouveaux inscrits.
« Pour arriver au palier minimum de vingt-trois élèves par classe et par conséquent sauver l’école de Vrigny, à la rentrée de septembre, il nous faut neuf inscriptions », martèle Lucie Bisson.

Michel Lerat, maire de Boischampré, affiche une certaine déception : « Durant ces dernières semaines, on a entendu à plusieurs reprises, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, répéter qu’il faut ouvrir les écoles aux jeunes à partir de 2 ans. On a plusieurs parents qui sont venus, samedi, avec leurs enfants nés en 2013, 2014… mais les services de l’Éducation refusent de prendre en compte ces jeunes. »

Voilà une fois de plus la contradiction entre les promesses des gouvernants et la réalité.

« Il faut ! Nous aurons ! Nous avons fait ! Nous avons réussi ! » La liste est longue de leurs phrases essayant de prouver que leur politique est la meilleure, pour convaincre les quelques incrédules qui leur restent fidèles, mais sur le terrain, c’est toujours la même chose, rien n’est mis en application. Donc toujours de fausses promesses ! Et toujours un peuple qui souffre ! Et le déclin qui continue 

19 Avril 2016

Est-ce la nouvelle déchetterie d’Argentan ?

La déchetterie d’Argentan a-t-elle déménagée dans la rue du Beigle ?

Suite à notre article paru dimanche, avec des photos de poubelles déposées le samedi, alors que le ramassage n’a lieu que le mardi. Nous avons été contactés par des habitants, qui ont en assez de voir cette rue transformée en une décharge avec des poubelles éventrées sur tous les trottoirs.

Est-ce un moyen pour faire fuir les derniers commerçants de cette rue déjà si sinistrée ?

Est-ce déjà le début de l’avenir de la ville d’Argentan, de ressembler à une ville du tiers-monde ?

Ces incivilités de certains habitants nous interpellent, ainsi que le laxisme des autorités compétentes.

Que faudra-t-il faire pour que les autorités fassent respecter la Loi ? Déposer plainte à l’encontre des représentants chargés de faire appliquer la Loi ? Déposer les sacs d’ordures devant, ou dans les bureaux de ceux qui, d’après nos feuilles d’impôts collectent la taxe sur les ordures ménagères et sont chargés de faire respecter les décisions des jours de ramassage?

17 Avril 2016

Argentan, la ville où les impôts augmentent moins vite que la saleté

Img 20160416 215333

Nous payons pour la plupart des impôts locaux, et donc des taxes pour les ordures ménagères.

Il faut bien reconnaître que si le montant des taxes ne diminue pas, le nombre de tournées de ramassage est passé de trois à deux, ce qui implique une augmentation de 33.33 %.

Certainement que le prestataire que Monsieur « C’est moi qui décide » a choisi, trouve qu’il ne fait pas assez de bénéfices.

Une petite précision concernant le Sitcom, Le sitcom, nous ne connaissons pas, et légalement non plus. Ce sont les impôts locaux qui nous facturent les taxes pour le compte de la Mairie, alors si « le grand vizir » a décidé de déléguer au privé, au lieu de faire travailler des employés communaux, c’est son problème et non le nôtre.

Nous n’avons jamais de facture de le Sitcom, donc en cas de problèmes, nous avons l’obligation de nous retourner vers la Mairie, et les services de la Mairie n’ont pas à nous déclarer que nous devons contacter leur prestataire. Chacun doit faire son boulot, les employés de la Mairie sont payés avec nos impôts locaux, et c’est à eux de contacter la sitcom.

Le Conseil Municipal a voté ; « les poubelles doivent être déposées le jour du ramassage et après 17 H, alors que la police Municipale fasse son boulot et verbalise. La Loi c’est la Loi ! Que chacun la respecte, et que « Sa Majesté d’Argentan » la fasse respecter, car l’on entend trop souvent de ces délinquants que ce sont les amis de l’ami de ……

Nous avons voulu, par esprit respectueux de la Loi, recycler nos bouteilles en verre, et bien, impossible, car samedi à midi, les containers destinés à cet effet étaient saturés, et l’on a même pu admirer des dépôts sauvages de bouteilles par plusieurs dizaines à côté des containers. Soit, ces derniers n’ont pas été vidés avant le weekend, soit les Argentanais ont beaucoup consommé avant le weekend. Nous n’osons penser à ce que nous allons trouver d’ici lundi….

Nous avons voulu nous promener dans le centre-ville, vers 22 H. ce même samedi. Nous avons, l’espace d’un instant cru que nous étions dans une autre ville, mais non, c’était bien Argentan, cette ville attractive et dynamique, où « tout va bien » où « tout est normal ». Et oui, alors que le ramassage des ordures est le mardi, dans la rue du Beigle, nous avons pu voir des sacs poubelles déposés sur les trottoirs. Les personnes qui ont déposé ces sacs l’ont-elles fait dans un souci de charité pour les chats vagabonds, qui vont, s’en donner à cœur joie d’éventrer ces sacs, comme cela est coutumier dans cette rue, et même dans le reste de la ville ?  Ou est-ce seulement parce que ces personnes se sentent protégés et savent qu’elles n’auront pas de PV.

Le résultat est le même, la « casbahtisation » de la ville d’Argentan est en route, comme cela est déjà le cas dans plusieurs villes de France, où certaines personnes jettent leurs sacs d’ordures par les fenêtres de leur appartement situé dans les étages des immeubles.  En outre, la preuve de la décadence de cette ville, ce sont les tags qui commencent à fleurir sur les murs de la cité.

14 Avril 2016

Comment Le Maire évite le Débat au Conseil municipal

Budget et mosquée

Questions budget 2016

Voilà les raisons pour lesquelles Les Elus FN ne votent pas le budget ! Et contrairement à ce que dit Monsieur « Modeste », nous savons pourquoi nous refusons de le voter, car nous n’avons aucune explication, et lorsque nous essayons de poser une question, nous n’avons jamais de réponse claire et précise, nous n’avons que des hurlements et des réponses, bien souvent, hors sujets. Ce ne sont pas des méthodes démocratiques, donc nous préférons réserver à nos lecteurs de plus en plus nombreux nos explications. 

  1. Pouvons-nous avoir la certitude que les emprunts DEXIA, prêts à taux variable, ne soient pas des emprunts toxiques ?

    D’autre part les taux d’intérêts sont importants, pourquoi ne pas les renégocier ?

    Montants empruntés à la base :

    762 245, 09 E à 5.21 %  à ce jour : 17 909 euros

    157 889 E à 4.70 %   à ce jour   106 241 euros

    762 245,09 euros à 3.32 %  à ce jour 124 958 euros

     

    Si l’on sait qu’actuellement pour un montant emprunté de 250 000 euros le taux au Crédit mutuel est de 1.79 %.

  2. Les charges exceptionnelles de 41 500 euros ne sont pas expliquées et permettent une fois votées d’en disposer à votre convenance.

    Le patrimoine :  Quelles sont ces acquisitions si l’on considère qu’un budget d’investissement doit être voté avec des projets réels et concrets ? Car une fois voté, ces montants permettent d’en disposer à la convenance du donneur d’ordres, sans que l’on sache pourquoi on a voté. 

    Acquisitions diverses pour 90 000 euros (?).

    Les équipements sportifs 33 600 euros (?) et de loisirs pour un montant de 34 500 euros (?),

    190 950 euros pour les services techniques (?)

    58 600 euros pour le mobilier et matériel des différents services, (?)

    94 500 euros pour l’équipement informatique (?)

    163 000 de renouvellement de véhicules (?)

    150 000 Euros pour un projet culturel (?) A notre question, il a répondu, toujours en criant « un projet culturel, c’est un projet culturel ».

    soit la somme de 815 150 euros (+ 41 500 euros de charges exceptionnelles)  que le Maire veut que nous votions sans que l’on sache vraiment la destination de cet argent. . 

    Sachant que pour l’année 2015, Monsieur « c’est moi qui décide » a fait voter dans les mêmes conditions, comme tous les ans, sans

    100 000 euros acquisitions diverses, (?)

    30 700 d’acquisition d’équipements sportifs (?) 214 000 de travaux dans différents bâtiments, (?) 90 000 aménagements de jeux (?)

    260 000 euros pour le mobilier et matériels (?), 98 800 pour le matériel informatique (?)

    214 500 d’acquisitions de matériel pour les services techniques, (?)

     96 700 euros de renouvellement de véhicules, soit 1 131 700 euros de dépensés (+ 48 500 euros de charges exceptionnelles)

     Nous avons posé la question « que fait la Mairie du matériel qu’elle change, si l’on considère les montants importants investis tous les ans, pour du matériel informatique et autres, nous vous donnons les sommes sur deux ans.

    Le matériel, est d’après le Maire, jeté, car obsolète. C’est un vrai gaspillage anti écologique si l’on considère les sommes similaires investies tous les ans. Sommes-nous en droit de nous étonner de cette réponse ? La déchetterie doit être submergée………

  3.  162 750 euros de travaux dans les différents bâtiments communaux, une fois de plus quels sont les travaux prévus et à quels endroits ? Idem, il faut voter sans savoir pourquoi ?

     

  4. Des études et maîtrise d’œuvre pour la construction de deux multi-accueils et un nouveau foyer de jeunes travailleurs : 353 000 euros. Quels seront le montant de ces nouveaux travaux, si l’on considère que le montant de 353 000 euros devrait représenter 6 % du montant des travaux ? Cela représentera-t-il plus de 5 883 000 euros pour les budgets futurs ?
  1. Emprunts : heureusement qu’il n’y a pas d’inscription nouvelle d’emprunt au budget primitif car la ligne de trésorerie ouverte est de plus de 5 742 000 d’euros (crédit revolving). Combien compte-t-il rembourser cette année, afin de limiter les intérêts ?
  2. Section investissement : office du tourisme : A quoi correspond le déficit de 3847,17 Euros.
  3. Taxe foncière non bâtie : la moyenne nationale et de 49,15 % soit 9.11% de plus sur Argentan, pour moins de 2.76 % sur la taxe d’habitation et - 0.99 % sur le foncier bâti, Comptez-vous vous aligner dans les années à venir sur la moyenne nationale surtout dans une ville en plein déclin ?
  4. Toutes ces réflexions expliquent clairement le pourquoi de notre vote négatif concernant ce budget. 

    Bien sûr, nous ne vous détaillons pas tous les postes d’achats qui sont, comme cela doit être, dans un budget d’investissement, voté avec des projets réels et concrets de 11 339 42.89 euros.

    Ouest France titre que le budget a été voté sans grand débat, mais oublie la colère de Monsieur » c’est moi qui décide » et la couleur rouge écarlate de son visage comme seul justification de son engagement pour le bien-être des Argentanais. Pour écrire un tel article, était-il réellement présent au Conseil Municipal ou se sont-ils simplement contenté du contre-rendu qui leur a été donné par le maire. Nous vous rappelons que les contribuables associés, association indépendante a noté l’élève Pavis, avec une note « éliminatoire » de 4/20

  1. En ce qui concerne la nouvelle mosquée : A notre question : « Beaucoup d’Argentanais s’inquiètent de la construction d’une nouvelle mosquée, avez-vous l’intention de passer une convention sous forme d’une charte républicaine avec la communauté musulmane ?

    Sa réponse, toujours avec colère ; « il n’en est pas question, nous avons de bon rapport avec la communauté musulmane à Argentan, et ce n’est pas une nouvelle mosquée, car l’autre sera fermée »

    Nous ne doutons pas des bonnes relations avec la communauté musulmane, c’est tant mieux, mais la prévention ne nuit à personne, si l’on considère qu’une brebis galeuse puisse se fondre et devenir ce que l’on appelle des « dormants ».

    1 minute avant la tuerie de Charlie Hebdo, les autorités nous disaient aussi « que tout le monde, il est beau, tout le monde il est gentil ».

    1 minute avant le massacre du Bataclan, tout le monde chantait et dansait, et tout était normal.

    Alors, lorsque l’on n’a rien à se reprocher, et dans un souci d’apaisement, pourquoi n’accepterait-il pas de signer une charte, tel le modèle suivant :

Les six points proposés à la signature dans la charte de la mosquée sont tous de bon sens et respectueux de la croyance religieuse des principaux concernés. En résumé, le responsable de la mosquée devrait s’engager à :

  1. Donner leurs prêches en français ou assurer une traduction en français ;
  2. Ne pas faire d’appels à la prière dans la rue ;
  3. Ne pas établir de liens avec des courants extrémistes ;
  4. Ne pas diffuser ou faire la promotion d’imams salafistes ;
  5. Ne pas promouvoir les textes et livres appelant au djihad et demandant, par exemple, la peine de mort pour les homosexuels, les apostats ou les athées ;
  6. Ne recevoir aucun financement d’une collectivité, d’une association ou d’un État étrangers.

Quant à sa réponse toujours en colère, affirmant que ce n’est pas une nouvelle mosquée : Nous nous permettons de lui donner la signification du mot Nouvelle : « Qui vient après quelqu'un ou quelque chose de même espèce, qui vient les
remplacer, leur succéder ou s'y ajouter.

Donc, c’est bien une nouvelle mosquée, puisqu’elle n’est pas encore construite.

Nous constatons que pour éviter de répondre à nos questions, ou éviter que nous puissions en poser trop, il préfère nous répondre en hurlant, en répondant même des absurdités. C’est la raison pour laquelle nous préférons donner notre avis sur ce site, afin d’éviter de provoquer en plein conseil municipal une colère trop violente. 

Même le premier Ministre commence à en convenir : « Selon le Premier ministre, "les salafistes sont en train de gagner la bataille idéologique et culturelle dans l'islam de France". Pour les experts, les propos de Manuel Valls ne recoupent qu'en partie la réalité. "Les salafistes doivent représenter aujourd'hui 1% des musulmans dans notre pays", a estimé Manuel Valls.

En France, une cinquantaine d’écoles musulmanes, accueillant 5.000 élèves, fonctionnent actuellement. Ce sont souvent de petits établissements scolaires, ne comptant qu’une ou deux classes et une quinzaine d’élèves..

Pourquoi créer une classe 1, si les musulmans d’Argentan ont l’intention de se fondre dans la République fédératrice afin d’en respecter l'école de la République. Voir la vidéo, sur la page information : un maire PS sermonne un journaliste 

13 Avril 2016

CONSEIL MUNICIPAL du 12 Avril 2016 dans le monde illusoire de Zootopie et dans le monde cruel d’Uber

  • Première version : l’opposition telle que la rêve le Maire : Argentan dans le monde de Zootopie. L’opposition démocratique représentée par les élus du Front National a été totalement séduite par le budget magnifique présenté par Monsieur le Maire d’Argentan, toujours aussi enthousiaste pour la ville attractive et dynamique qu’il a encouragée depuis des années par ses actions merveilleuses.

    Devant tant de bonnes et heureuses dispositions budgétaires, l’opposition décide d’un élan plein d’admiration de voter positivement pour ce projet financier, reflet parfait de l’esprit des progressistes qui l’ont courageusement bâti.

  • Deuxième version, : Argentan dans le monde réel d’Uber

    Scénario qui a malheureusement produit un rouge écrevisse sur les joues de Monsieur Modeste, qui exprime ainsi son intense colère en essayant de ne pas répondre, en bottant en touche, aux questions pertinentes des élus du F.N. :

  1.  Insultes : Il s'estime insulté : Critiquer Monsieur « C’est moi qui décide » en utilisant souvent des formules rigolotes à l’emporte-pièce ne représentent en aucun cas des insultes envers sa Majesté, le Grand Vizir qui se croit suffisamment important pour motiver l’utilisation de notre part d’insultes inutiles. En effet, Monsieur Modeste » n’a sans doute pas la carrure des hommes politiques dont l’émission C. CANTELOUP se moque tous les soirs. Les caricatures sont bonnes pour que les siens puissent critiquer les autres, mais si cela s’adresse à sa précieuse personne, ce sont des insultes
  2. Une fois de plus il accuse le FN de refuser de voter le budget sans dire pourquoi. Une des réponses vient de Madame Brigitte Lecoeur « vous dépensez des sommes astronomiques pour le sport et les loisirs, mais rien pour l’emploi est les commerces et P.M.E. » Une fois de plus, il devient rouge comme une écrevisse et se met à hurler « l’emploi, l’emploi ! trouvez-moi des emplois et je travaillerai volontiers avec vous » Il a fallu que Monsieur Beauvais intervienne pour calmer ce Maire bouillonnant. Mais ce Maire oublie qu’en fait, c’est lui le Maire jusqu’à preuve du contraire, et que c’est à lui de trouver des solutions, ou alors qu’il cède sa place à plus compétent. Nous avons déjà écrit qu’il devrait prendre des cours à Béziers.
  3.  Concernant les 2 tableaux de Fernand Leger, d’après le blog de Jean-Jacques DENOUAL, ce serait 2 tableaux qui auraient été offerts par sa veuve à la ville d’Argentan, d’après le Maire, ce ne serait qu’un seul tableau, qui se trouverait dans son bureau. 
    ! Par contre, pour la simple question
    «L’épouse du Peintre, Nadia LEGER a fait don de deux tableaux à la commune du temps de l'ancien maire DOUBIN ! Où sont donc les originaux de ces tableaux actuellement. Le Maire s’est là aussi mis en colère, affirmant que nous le traitions de voleur. Nous ne comprenons pas pourquoi toutes nos questions semblent le perturber à ce point ?
  4. Nous vous donnerons demain le contre-rendu concernant le budget et la question de la Mosquée.

11 Avril 2016

Argentan : Réponses aux questions concernant la Mosquée avec sa classe 1

Nous avons reçu des messages inquiets de certains lecteurs concernant la classe 1 de la future mosquée dont nous parlons dans notre page Argentan.

En fait, le 17 mars, bien avant Ouest France et le journal de l’Orne, nous informions nos lecteurs du projet d’une future mosquée à Argentan, avec les plans.

Toutes les informations que nous diffusons sur le site sont normalement vérifiées, et nous ne cherchons pas à terroriser les Argentanais par de fausses rumeurs. Ce n’est pas nous qui terrorisons les citoyens.

Le permis de construire a été accepté, pour preuve, le panneau qui se trouve à l’entrée du terrain situé entre la Société ISCO, 53 bd de la deuxième DB, et une Maison de Maître, allant vers Intermarché, et ce à Argentan.

Le permis de construire est au nom de l’association ANNOUR, appelée aussi ENNOUR, mot qui veulent, tous les deux dire LUMIERE.

 Association que l’on retrouve dans plusieurs villes de France, et même à l’étranger et qui gère des mosquées.

(Voir la page Histoire et religion du site 07 Avril 2016

Dites NON à la mosquée En-Nour», pétition ratifiée par Eric Ciotti et Christian Estrosi. La Plaine, « association culturelle et cultuelle » qui entend gérer la future salle de prière dont elle souhaite la création.

Les pétitionnaires ne mâchent pas leurs mots : situé avenue Pontremoli à Nice, le local appartient selon eux au « ministre des cultes et de la propagation de la foi d'Arabie saoudite qui prône la charia et la destruction des églises dans la zone arabe et finance depuis des années l’association Nice La plaine ».)

ARGENTAN : Sur le plan déposé officiellement, on peut voir entre l’entrée et la grande salle de prière de 121.26 m2, la CLASSE 1 de 23.07 m2, face à la petite salle de prière de 27 m2, et la cuisine de 14.28 m2.

Plan intérieur

. 81a5e9e2 5e6f 44c7 8045 7e8b31393b06 8d295512

 

Plan extérieur, avec le point le plus haut est le minaret d’où, normalement, le Muezzin appelle à la prière, et qui permet de le rendre audible sur de longues distances

81a5e9e2 5e6f 44c7 8045 7e8b31393b06 213dbf8a

Deux salles de prières, pour certainement, une pour les femmes et une pour les hommes, et pour répondre à certains Argentanais, qui croient qu’une salle serait réservée à tous les cultes d’Argentan, certains pensant même que l’on pourrait peut-être y trouver une vierge ! Devant la crédulité de certains, nous comprenons mieux pourquoi les politiques arrivent à faire gober de telles énormités.

Nous nous interrogeons tout de même sur le parallèle à établir entre la diminution du nombre total d’habitants à Argentan, plus de 400 résidents en moins donc 49 025 euros d’impôts en moins, et le fait que les musulmans d’Argentan n’aient plus assez de place pour prier dans les lieux existants à ce jour ?

Est-ce la concrétisation du grand remplacement de population déjà démarré ailleurs ?

Par ailleurs, à la question concernant l’appel aux cinq prières quotidiennes par le MUEZZIN du haut du minaret, nous répondons que cet exercice risque de ne pas tarder à voir le jour dans les mois ou les années à venir : patience !!

D’autant plus si les mêmes politiques continuent à être élus par des électeurs toujours plus crédules.

A la question concernant la délivrance du permis de construire :

La compétence

L’autorité compétente pour délivrer le permis de construire est le maire, au nom de la commune, dans les communes dotées d’un PLU ou d’un document d’urbanisme en tenant lieu, ainsi que, lorsque le conseil municipal l’a décidé, dans les communes qui sont dotées d’une carte communale, et le préfet ou le maire au nom de l’État dans les autres communes.

Préalablement à la prise de décision, le préfet, lorsqu’il est compétent, recueille l’avis du maire ou du président de l’EPCI concerné.

L’instruction et la décision

Toute demande de permis de construire doit être déposée à la mairie en plusieurs exemplaires :

- au cas où le permis de construire n’est pas délivré au nom de l’État et où le maire délègue sa compétence au président de l’EPCI, le maire conserve un exemplaire, en transmet un exemplaire au préfet et transmet les autres au président de l’EPCI, dans la semaine suivant le dépôt de la demande ;

- au cas où le permis de construire est délivré au nom de l’État :

  • si le maire a conservé sa compétence : il conserve un exemplaire et transmet les autres au représentant de l’État, dans la semaine suivant le dépôt de la demande ;
  • si le maire a délégué sa compétence au président de l’EPCI : il conserve un exemplaire, transmet un exemplaire au président de l’EPCI et les autres au représentant de l’État, dans la semaine suivant le dépôt de la demande.

    A Argentan : La Communauté de Communes détient la compétence en matière d’urbanisme celle-ci  permet une réflexion d’ensemble sur le territoire.
    Cette compétence se traduit dans les faits par la prise en charge du suivi des documents d’urbanisme que sont le Plan d’Occupation des Sols et le Plan Local d’Urbanisme ainsi que de l’instruction des autorisations du droit des sols (permis de construire, déclarations de travaux…).
     

    08 Avril 2016

1er décryptage concernant le prochain conseil municipal d'Argentan qui aura lieu le mardi 12 avril à 18 H.

Parmi les différents points qui seront soulevés, nous avons retenu pour aujourd’hui :

  1. Nous avons pu constater que le maire se décide enfin à prévoir l’accessibilité des transports publics aux personnes à mobilité réduite. Cela est une bonne initiative, due certainement à la Loi qui l’impose. A notre arrivée au CM, nous avions été obligés d'intervenir pour les mises aux normes des places handicapées. L'handicap l'interresse-t-il vraiment ? Ou est-ce le fait d'une opportunité électoraliste qui le contraint à agir dans ce domaine ?
  2. Une Charte d’utilisation et de modération de la page officielle de la ville d’Argentan sur Facebook. Elle vise notamment à protéger les Elus des attaques de la part de certains électeurs, peut-être pourrons-nous enfin au FN en bénéficier. Toute attaque contre nous devra être sanctionnée au même titre que pour les autres.
  3. Adhésion de la commune à l’UNION des Aéroports Français.

Si l’on considère que sur 163 aéroports, on ne trouve que 145 membres. D’autre part, cela va encore coûter à la commune la somme de 1875 Euros par an. Cela nous semble un peu cher et inutile. Nous avions prévu que cet investissement sur l’aérodrome nous coûterait trop cher par rapport aux prestations fournies éventuellement aux citoyens. Ce n’est qu’un début, malheureusement !

 

  1. Projet de périmètre du nouvel EPCI issu de la fusion de la CDC Argentan Intercom, de la CDC des Courbes de l’Orne, et de la CDC du pays du Haras du pin. Ce projet regroupera 65 communes pour 34 311 habitants. La fusion sera prononcé par arrêté du préfet avant le 31 décembre 2016.

Le projet de périmètre est « démocratiquement » imposé, puisque même en cas de désaccord de certaines communes, c’est la moitié de toutes les communes intéressées qui emporte la décision. Et même à défaut d’accord des communes, le préfet peut fusionner des établissements publics de coopération intercommunale, par décision motivée.

  1. C’est le vote du budget primitif, dont nous vous parlerons prochainement.

07 Avril 2016

Que veut dire Annour ? Signification de la Sourate Annour 

Informations sur sourat An-Nour

An-Nour (La Lumière) est une Sourate médinoise qui fut révélée après Sourate Al-Hashr. Le nombre de ses versets est de 64. Cette sourate comporte plusieurs mesures légales, morales et sociales.
Le début de cette Sourate traite des questions de l'adultère (Azzina), qui fut considéré comme un crime puni par cent coups de fouets, l'interdiction du mariage avec les hommes ou femmes coupables d'adultère, elle aborde aussi la question d'accusation d'autrui d'adultère et la loi du Li'an (quand un mari accuse sa femme d'adultère).

Puis elle aborde l'accident d'Al Ifk (Hadithat Al Ifk), les calomnies envers - 'Aïcha' que Dieu l'agrée : ''Certes, une bande parmi vous a propagé une abominable calomnie. Mais ne croyez pas que cela soit de nature à vous nuire, au contraire, cela constitue un avantage pour vous, car chacun des complices est appelé à répondre de son forfait, alors que l'auteur principal de cette médisance subira, lui, un terrible châtiment. Quand vous avez entendu cette calomnie, les croyants et les croyantes auraient dû avoir une meilleure opinion d'eux-mêmes et simplement dire : « C'est là une calomnie manifeste !», Que n'ont-ils amené quatre témoins pour appuyer leur accusation ? Ne l'ayant pas fait, ils ne sont au regard de Dieu que des menteurs ! ''.

Ensuite, la sourate évoqua le mariage du prophète Muhammad -paix et bénédictions sur lui- et de Zaynab -Que Dieu l'agrée-. Elle apporta aussi plusieurs obligations aux épouses du prophète -que dieu les agrée- dont l'intérêt de rester dans leurs appartements afin d'éviter de révéler leurs atours et d'être prudentes dans leurs entretiens avec des tiers. Ainsi, Dieu commanda aux musulmanes de couvrir leur visage de leurs voiles avant de sortir de leurs maisons : ''Invite également les croyantes à baisser pudiquement une partie de leurs regards, à préserver leur vertu, à ne faire paraître de leurs charmes que ceux qui ne peuvent être cachés, à rabattre leurs voiles sur leurs poitrines, à ne montrer leurs atours qu'à leurs époux, leurs pères, leurs beaux-pères, leurs fils, leurs beaux-fils, leurs frères, leurs neveux, aux femmes musulmanes, leurs servantes, leurs esclaves, leurs serviteurs impuissants, ou aux garçons impubères. Dis-leur aussi de ne pas agiter les pieds pour faire deviner les autres atours de leur féminité. Croyants, revenez tous à Dieu, si vous voulez assurer votre salut ! ''

SOURATE 24
AN-NŪR (LA LUMIÈRE)(1)

64 versets
Post-hég. nº 102



Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1.
Voici une Sourate que Nous avons fait descendre et que Nous avons imposée, et Nous y avons fait descendre des versets explicites afin que vous vous souveniez».

2. La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition.

3. Le fornicateur n’épousera qu’une fornicatrice ou une associatrice. Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un associateur; et cela a été interdit aux croyants(2).

4. Et ceux qui lancent des accusations contre des femmes chastes sans produire par la suite quatre témoins, fouettez-les de quatre-vingts coups de fouet, et n’acceptez plus jamais leur témoignage. Et ceux-là sont les pervers,

5. à l’exception de ceux qui, après cela, se repentent et se réforment, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

6. Et quant à ceux qui lancent des accusations contre leurs propres épouses, sans avoir d’autres témoins qu’eux-mêmes, le témoignage de l’un d’eux doit être une quadruple attestation par Allah qu’il est du nombre des véridiques,

7. et la cinquième [attestation] est «que la malédiction d’Allah tombe sur lui s’il est du nombre des menteurs».

8. Et on ne lui infligera pas le châtiment [de la lapidation] si elle atteste quatre fois par Allah qu’il [son mari] est certainement du nombre des menteurs,

9. et la cinquième [attestation] est que la colère d’Allah soit sur elle, s’il était du nombre des véridiques(3).

10. Et, n’étaient la grâce d’Allah sur vous et Sa miséricorde...! Allah est Grand Accueillant au repentir et Sage!

11. Ceux qui sont venus avec la calomnie(4) sont un groupe d’entre vous. Ne pensez pas que c’est un mal pour vous, mais plutôt, c’est un bien pour vous. A chacun d’eux ce qu’il s’est acquis comme péché. Celui d’entre eux qui s’est chargé de la plus grande part aura un énorme châtiment.

12. Pourquoi, lorsque vous l’avez entendue [cette calomnie], les croyants et les croyantes n’ont-ils pas, en eux-mêmes, conjecturé favorablement, et n’ont-ils pas dit: «C’est une calomnie évidente?»

13. Pourquoi n’ont-ils pas produit [à l’appui de leurs accusations] quatre témoins? S’ils ne produisent pas de témoins, alors ce sont eux, auprès d’Allah, les menteurs.

14. N’eussent-été la grâce d’Allah sur vous et Sa miséricorde ici-bas comme dans l’au-delà, un énorme châtiment vous aurait touchés pour cette (calomnie) dans laquelle vous vous êtes lancés,

15. quand vous colportiez la nouvelle avec vos langues et disiez de vos bouches ce dont vous n’aviez aucun savoir; et vous le comptiez comme insignifiant alors qu’auprès d’Allah cela est énorme.

16. Et pourquoi, lorsque vous l’entendiez, ne disiez-vous pas: «Nous ne devons pas en parler. Gloire à Toi (ô Allah)! C’est une énorme calomnie»?

17. Allah vous exhorte à ne plus jamais revenir à une chose pareille si vous êtes croyants.

18. Allah vous expose clairement les versets et Allah est Omniscient et Sage.

19. Ceux qui aiment que la turpitude se propage parmi les croyants auront un châtiment douloureux, ici-bas comme dans l’au-delà. Allah sait, et vous, vous ne savez pas.

20. Et n’eussent été la grâce d’Allah sur vous et Sa miséricorde et (n’eût été) qu’Allah est Compatissant et Miséricordieux... (5)

21. Ô vous qui avez cru! Ne suivez pas les pas du Diable. Quiconque suit les pas du Diable, [sachez que] celui-ci ordonne la turpitude et le blâmable. Et n’eussent été la grâce d’Allah envers vous et Sa miséricorde, nul d’entre vous n’aurait jamais été pur. Mais Allah purifie qui Il veut. Et Allah est Audient et Omniscient.

22. Et que les détenteurs de richesse et d’aisance parmi vous, ne jurent pas de ne plus faire des dons aux proches, aux pauvres, et à ceux qui émigrent dans le sentier d’Allah. Qu’ils pardonnent et absolvent. N’aimez-vous pas qu’Allah vous pardonne? et Allah est Pardonneur et Miséricordieux!

23. Ceux qui lancent des accusations contre des femmes vertueuses, chastes [qui ne pensent même pas à commettre la turpitude] et croyantes sont maudits ici-bas comme dans l’au-delà; et ils auront un énorme châtiment,

24. Le jour où leurs langues, leurs mains et leurs pieds témoigneront contre eux de ce qu’ils faisaient.

25. Ce Jour-là, Allah leur donnera leur pleine et vraie rétribution; et ils sauront que c’est Allah qui est le Vrai de toute évidence.

26. Les mauvaises [femmes] aux mauvais [hommes], et les mauvais [hommes] aux mauvaises [femmes]. De même, les bonnes [femmes] aux bons [hommes], et les bons [hommes] aux bonnes [femmes]. Ceux-là sont innocents de ce que les autres disent. Ils ont un pardon et une récompense généreuse.

27. Ô vous qui croyez! N’entrez pas dans des maisons autres que les vôtres avant de demander la permission [d’une façon délicate] et de saluer leurs habitants. Cela est meilleur pour vous. Peut-être vous souvenez-vous.

28. Si vous n’y trouvez personne, alors n’y entrez pas avant que permission vous soit donnée. Et si on vous dit: «Retournez», eh bien, retournez. Cela est plus pur pour vous. Et Allah, de ce que vous faites est Omniscient.

29. Nul grief contre vous à entrer dans des maisons inhabitées où se trouve un bien pour vous. Allah sait ce que vous divulguez et ce que vous cachez.

30. Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font.

31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès(6).

32. Mariez les célibataires d’entre vous et les gens de bien parmi vos esclaves, hommes et femmes.(7) S’ils sont besogneux, Allah les rendra riches par Sa grâce. Car (la grâce d’) Allah est immense et Il est Omniscient.

33. Et que ceux qui n’ont pas de quoi se marier, cherchent à rester chastes jusqu’à ce qu’Allah les enrichisse par Sa grâce. Ceux de vos esclaves qui cherchent un contrat d’affranchissement, concluez ce contrat avec eux si vous reconnaissez du bien en eux; et donnez-leur des biens d’Allah qu’Il vous a accordés.Et dans votre recherche des profits passagers de la vie présente, ne contraignez pas vos femmes esclaves à la prostitution, si elles veulent rester chastes.(8) Si on les y contraint, Allah leur accorde après qu’elles aient été contraintes, Son pardon et Sa miséricorde.

34. Nous avons effectivement fait descendre vers vous des versets clairs, donnant une parabole de ceux qui ont vécu avant vous, et une exhortation pour les pieux!

35. Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat; son combustible vient d’un arbre béni: un olivier ni oriental ni occidental dont l’huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient.

36. Dans des maisons [des mosquées] qu’Allah a permis que l’on élève, et où Son Nom est invoqué; Le glorifient en elles matin et après-midi,

37. des hommes que ni le négoce, ni le troc ne distraient de l’invocation d’Allah, de l’accomplissement de la Ṣalāt et de l’acquittement de la Zakāt, et qui redoutent un Jour où les cœurs seront bouleversés ainsi que les regards.

38. Afin qu’Allah les récompense de la meilleure façon pour ce qu’ils ont fait [de bien]. Et Il leur ajoutera de Sa grâce. Allah attribue à qui Il veut sans compter.

39. Quant à ceux qui ont mécru, leurs actions sont comme un mirage dans une plaine désertique que l’assoiffé prend pour de l’eau. Puis quand il y arrive, il s’aperçoit que ce n’était rien; mais y trouve Allah qui lui règle son compte en entier, car Allah est prompt à compter.

40. [Les actions des mécréants] sont encore semblables à des ténèbres sur une mer profonde: des vagues la recouvrent, [vagues] au dessus desquelles s’élèvent [d’autres] vagues, sur lesquelles il y a [d’épais] nuages. Ténèbres [entassées] les unes au-dessus des autres. Quand quelqu’un étend la main, il ne la distingue presque pas. Celui qu’Allah prive de lumière n’a aucune lumière.

41. N’as-tu pas vu qu’Allah est glorifié par tous ceux qui sont dans les cieux et la terre; ainsi que par les oiseaux déployant leurs ailes? Chacun, certes, a appris sa façon de L’adorer et de Le glorifier. Allah sait parfaitement ce qu’ils font.

42. C’est à Allah qu’appartient la royauté des cieux et de la terre. Et vers Allah sera le retour final.

43. N’as-tu pas vu qu’Allah pousse les nuages? Ensuite Il les réunit et Il en fait un amas, et tu vois la pluie sortir de son sein. Et Il fait descendre du ciel, de la grêle [provenant] des nuages [comparables] à des montagnes. Il en frappe qui Il veut et l’écarte de qui Il veut. Peu s’en faut que l’éclat de son éclair ne ravisse la vue.

44. Allah fait alterner la nuit et le jour. Il y a là un sujet de réflexion pour ceux qui ont des yeux.

45. Et Allah a créé d’eau tout animal(9). Il y en a qui marche sur le ventre, d’autres marchent sur deux pattes, et d’autres encore marchent sur quatre. Allah crée ce qu’Il veut et Allah est Omnipotent.

46. Nous avons certes fait descendre des versets explicites. Et Allah guide qui Il veut vers un droit chemin.

47. Et ils disent: «Nous croyons en Allah et au messager et nous obéissons». Puis après cela, une partie d’entre eux fait volte-face. Ce ne sont point ceux-là les croyants.

48. Et quand on les appelle vers Allah et Son messager pour que celui-ci juge parmi eux, voilà que quelques-uns d’entre eux s’éloignent.

49. Mais s’ils ont le droit en leur faveur, ils viennent à lui, soumis.

50. Y a-t-il une maladie dans leurs cœurs? ou doutent-ils ? ou craignent-ils qu’Allah les opprime, ainsi que Son messager? Non!... mais ce sont eux les injustes.

51. La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et Son messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est: «Nous avons entendu et nous avons obéi». Et voilà ceux qui réussissent.

52. Et quiconque obéit à Allah et à Son messager, et craint Allah et Le redoute... alors, voilà ceux qui récoltent le succès.

53. Et ils jurent par Allah en serments solennels que si tu le leur ordonnais, ils sortiraient à coup sûr (au combat). Dis: «Ne jurez donc pas. [Votre] obéissance [verbale] est bien connue. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites».

54. Dis: «Obéissez à Allah et obéissez au messager. S’ils se détournent, ...il [le messager] n’est alors responsable que de ce dont il est chargé; et vous assumez ce dont vous êtes chargés. Et si vous lui obéissez, vous serez bien guidés». Et il n’incombe au messager que de transmettre explicitement (son message)(10).

55. Allah a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers.

56. Accomplissez la Ṣalāt, acquittez la Zakāt et obéissez au messager, afin que vous ayez la miséricorde.

57. Ne pense point que ceux qui ne croient pas puissent s’opposer à l’autorité d’Allah sur terre. Le Feu sera leur refuge. Quelle mauvaise destination.

58. Ô vous qui avez-cru! Que les esclaves que vous possédez vous demandent permission avant d’entrer, ainsi que ceux des vôtres qui n’ont pas encore atteint la puberté, à trois moments: avant la Ṣalāt de l’aube, à midi quand vous enlevez vos vêtements, ainsi qu’après la Ṣalāt de la nuit; trois occasions de vous dévêtir. En dehors de ces moments, nul reproche ni à vous ni à eux d’aller et venir, les uns chez les autres. C’est ainsi qu’Allah vous expose clairement Ses versets, et Allah est Omniscient et Sage.

59. Et quand les enfants parmi vous atteignent la puberté, qu’ils demandent permission avant d’entrer, comme font leurs aînés. C’est ainsi qu’Allah vous expose clairement Ses versets, et Allah est Omniscient et Sage.

60. Et quant aux femmes atteintes par la ménopause qui n’espèrent plus le mariage, nul reproche à elles d’enlever leurs vêtements de [sortie], sans cependant exhiber leurs atours et si elles cherchent la chasteté c’est mieux pour elles. Allah est Audient et Omniscient.

61. Il n’y a pas d’empêchement à l’aveugle, au boiteux, au malade, ainsi qu’à vous-mêmes de manger dans vos maisons, ou dans les maisons de vos pères, ou dans celles de vos mères, ou de vos frères, ou de vos sœurs, ou de vos oncles paternels, ou de vos tantes paternelles ou de vos oncles maternels, ou de vos tantes maternelles, ou dans celles dont vous possédez les clefs, ou chez vos amis. Nul empêchement à vous, non plus, de manger ensemble, ou séparément.Quand donc vous entrez dans des maisons, adressez-vous mutuellement des salutations venant d’Allah, bénies et agréables. C’est ainsi qu’Allah vous expose Ses versets, afin que vous compreniez(11).

62. Les vrais croyants sont ceux qui croient en Allah et en Son messager, et qui, lorsqu’ils sont en sa compagnie pour une affaire d’intérêt général, ne s’en vont pas avant de lui avoir demandé la permission. Ceux qui te demandent cette permission sont ceux qui croient en Allah et en Son messager. Si donc ils te demandent la permission pour une affaire personnelle, donne-la à qui tu veux d’entre eux; et implore le pardon d’Allah pour eux, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

63. Ne considérez pas l’appel du messager comme un appel que vous vous adresseriez les uns aux autres. Allah connaît certes ceux des vôtres qui s’en vont secrètement en s’entrecachant. Que ceux, donc, qui s’opposent à son commandement prennent garde qu’une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux.

64. C’est à Allah, vraiment, qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Il sait parfaitement l’état dans lequel vous êtes, et le Jour où les hommes seront ramenés vers Lui, Il les informera alors de ce qu’ils œuvraient. Allah est Omniscient.


 

04 Avril 2016

CIRQUE ZAVATTA : un spectacle magnifique dans une ville sous-développée